Blanchiment d'argent : définition et risques encourus

Blanchiment d'argent : définition et risques encourus

Publié le : 12/11/2021 12 novembre nov. 11 2021

Sous les feux des projecteurs cette année, l’affaire des Pandora Papers a mis en évidence un réseau mondial de blanchiment d’argent, par fraude et évasion fiscale, mettant en cause des personnalités publiques de plusieurs états. 
Il ne s’agit pourtant pas d’un fait isolé au regard de la succession d’affaires de ce genre ces dernières années, poussant par conséquent les états à s’organiser en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, à l’instar des directives européennes successives concernant ce sujet, dont la dernière (la sixième) est mise en œuvre depuis juin 2021 par les institutions financières européennes. 
Retour sur la caractérisation du délit de blanchiment d’argent et ce qu’encourent les auteurs. 
 

Blanchiment d’argent : définition

La définition du blanchiment d’argent est donnée par l’article 324-1 alinéa premier du Code pénal : 

« Le blanchiment est le fait de faciliter, par tout moyen, la justification mensongère de l'origine des biens ou des revenus de l'auteur d'un crime ou d'un délit ayant procuré à celui-ci un profit direct ou indirect ».

Le blanchiment d’argent suppose donc au préalable la commission d’une infraction : vols, escroqueries, fraude fiscale, vente d’arme, trafic de stupéfiants ou d’êtres humains, etc, qui génèrent pour l’auteur des sommes d’argent, appelées régulièrement « argent sale », puisque d’origine frauduleuse et illégale. 

Le blanchiment d’argent prend la forme d’une opération économique réalisée par l’auteur de l’infraction, lui permettant d’injecter cet argent sale dans un circuit financier licite, tel que par transfert dans un paradis fiscal, du smurfing (dépôt de petites sommes d’argent successives), l’échange contre des jetons de casino, un investissement dans un secteur légal d’activité (restauration, immobilier...), un autoprêt, etc., et de produire l’ensemble des éléments permettant de dissimuler l’origine des fonds (factures comptables falsifiées ou de complaisance, sociétés-écrans, emplois fictifs, etc). 

Le deuxième alinéa du même Code sanctionne également la complicité dans ce type d’opération : 

"Constitue également un blanchiment le fait d'apporter un concours à une opération de placement, de dissimulation ou de conversion du produit direct ou indirect d'un crime ou d'un délit ". 

Étant précisé que la personne qui a apporté son concours au délit de blanchiment d’argent voit sa responsabilité engagée, qu’importe la nature de sa participation, que celle-ci prenne la forme d’un conseil ou d’une véritable implication matérielle.  
La caractérisation du délit de blanchiment d’argent résulte ainsi d’une présomption simple, constituée dès lors que l’auteur ou le complice présumé de l’infraction a eu connaissance de l’origine frauduleuse des fonds, sauf à ce qu’une preuve inverse soit rapportée. 
 

Blanchiment d’argent : sanctions

De manière générale, le blanchiment d’argent est sanctionné de 5 ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende

Lorsqu’il est commis de façon habituelle, ou en utilisant les facilités que procure l’exercice d’une activité professionnelle, ou lorsqu’il est commis en bande organisée, le délit de blanchiment d’argent est puni de 10 ans d’emprisonnement et de 750 000 euros d’amende

Le  juge peut décider d’élever ces peines jusqu'à la moitié de la valeur des biens ou des fonds sur lesquels ont porté les opérations de blanchiment. 

Enfin, des peines complémentaires peuvent être prononcées : interdiction d’émettre des chèques, confiscation de biens, interdiction de séjour ou de quitter le territoire, etc. 


Me Sophie FERRY

Historique

<< < ... 49 50 51 52 53 54 55 ... > >>

Suggestion d'articles

Les conséquences du cumul d’infractions routières simultanées

Publié le : 06/12/2022 06 décembre déc. 12 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Pénal
Les conséquences du cumul d’infractions routières simultanées
...

La légitime défense en droit pénal

Publié le : 05/12/2022 05 décembre déc. 12 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Pénal
La légitime défense en droit pénal
...

Vente immobilière et conditions suspensives

Publié le : 02/12/2022 02 décembre déc. 12 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Immobilier
Vente immobilière et conditions suspensives
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK