Déclaration d’appel sans représentation obligatoire et absence de mention des chefs critiqués

Déclaration d’appel sans représentation obligatoire et absence de mention des chefs critiqués

Publié le : 17/01/2022 17 janvier janv. 01 2022

Depuis le décret n° 2017-891 du 06 mai 2017, selon l’adage « Tantum devolutum quantum appellatum », l'effet dévolutif de l'appel ne se produit que dans la limite des chefs de jugement que la déclaration d’appel critique, sinon pour le tout quand l’appel tend à l’annulation du jugement, ou lorsque l’objet du litige est indivisible.

Nombreux sont les appelants qui se sont trouvés piégés dans les méandres de la procédure d’appel dont ils ne maîtrisent que trop peu les contours.
 
Saisie en septembre 2021, la Cour de cassation est venue atténuer le formalisme normalement requis en matière de déclaration d’appel concernant la mention des chefs critiqués, lorsque le litige fait l’objet d’une procédure où la représentation par avocat n’est pas obligatoire. 

Il s’infère de l’exposé des faits et de la procédure de l’arrêt commenté, qu’en l’espèce plusieurs sociétés ayant fait l’objet d’un redressement par l’URSSAF ont saisi la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, dont la déclaration d’appel faisait état de : « l’annulation ou à tout le moins à la réformation de la décision déférée ». 

La juridiction de second degré réforme en toutes leurs dispositions les jugements et annule les redressements des demandeuses mises en recouvrement par l’URSSAF.

L’organisme privé chargé d'une mission de service public, forme un pourvoi en cassation en soulevant l’argument selon lequel la réformation du jugement sans mentionner les chefs de jugement critiqués, prive l'appel d'effet dévolutif. 

En effet, en indiquant « l'annulation ou à tout le moins à la réformation de la décision déférée », les déclarations d’appel ne visaient pas expressément les chefs de jugement critiqués, et sans régularisation dans les délais impartis conformément à la solution dégagée par la même cour de cassation, la Cour d’appel n’avait finalement été saisie d’aucune demande. 

L’URSSAF fonde son argument sur l’article 562 du Code de procédure civile, lequel dispose que :

« L'appel défère à la cour la connaissance des chefs de jugement qu'il critique expressément et de ceux qui en dépendent.

La dévolution ne s'opère pour le tout que lorsque l'appel tend à l'annulation du jugement ou si l'objet du litige est indivisible.
». 

Dans cette affaire la Cour de cassation rejette le moyen et interprète celui-ci à la lumière de l’obligation de représentation ou non de la procédure devant la cour, en rappelant les termes de l'article 933 du code de procédure civile, lequel régit la procédure sans représentation obligatoire devant la cour d'appel, telle qu’elle est conçue par l’article R 142-11 du Code de la sécurité sociale. 

Ainsi, selon la Haute juridiction « l'article 933, de même que l'ensemble des autres dispositions régissant la procédure sans représentation obligatoire devant la cour d'appel, instaurent un formalisme allégé, destiné à mettre de façon effective les parties en mesure d'accomplir les actes de la procédure d'appel ». 

La Cour rappelle ainsi que « lorsque la déclaration d'appel tend à la réformation du jugement sans mentionner les chefs de jugement qui sont critiqués, l'effet dévolutif n'opère pas » (Cass. civ 2ème 30/01/2020 n°18-22.528), mais précise que concernant la procédure sans représentation obligatoire, un tel degré d’exigence dans les formalités à accomplir constituerait une charge procédurale excessive alors que l’appelant n’est pas tenu d’être représenté par un professionnel du droit, dans un attendu qui mérite d’être reproduit : 

« Il en résulte qu'en matière de procédure sans représentation obligatoire, la déclaration d'appel qui mentionne que l'appel tend à la réformation de la décision déférée à la cour d'appel, en omettant d'indiquer les chefs du jugement critiqués, doit s'entendre comme déférant à la connaissance de la cour d'appel l'ensemble des chefs de ce jugement ». 

Pour la Cour de cassation, la dévolution opère pour l’ensemble des chefs du jugement, quand bien même la déclaration d’appel formée dans le cadre d’une procédure sans représentation obligatoire, ne mentionne pas les chefs critiqués. 


AFG Avocats

Référence de l’arrêt : Cass. civ 2ème 9 septembre 2021 n°20-13.662

Historique

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Suggestion d'articles

La responsabilité décennale du propriétaire vendeur

Publié le : 27/05/2022 27 mai mai 05 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Immobilier
La responsabilité décennale du propriétaire vendeur
...

La réception des travaux

Publié le : 25/05/2022 25 mai mai 05 2022
Legal Design
Legal Design - la réception des travaux
...

Succession et droit d'agir du syndicat des copropriétaires : dernières précisions concernant le secret professionnel du notaire

Publié le : 25/05/2022 25 mai mai 05 2022
Articles / Civil
Succession et droit d'agir du syndicat des copropriétaires : dernières précisions concernant le secret professionnel du notaire
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK