LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
CCMI : prescription biennale de l'action en paiement du prix

CCMI : prescription biennale de l'action en paiement du prix

Publié le : 21/08/2020 21 août août 08 2020

Une des particularités du contrat de construction de maison individuelle (CCMI) avec fourniture de plan est que le solde du prix n’est pas dû dans l’immédiat, lorsque le maître d’ouvrage n’est pas assisté d’un professionnel le jour de la réception ou lorsque des réserves ont été soulevées. 
Ce mécanisme permet de protéger l’acheteur en cas de désordres liés à la construction et empêche le professionnel d’obtenir le solde du prix. 

Dans le cadre d’une action en paiement pour prix par le constructeur, de quel délai dispose-t-il pour agir ? 

La Cour de cassation a rappelé en début d’année 2020 le principe de prescription biennale de l’action en paiement du solde du prix par le professionnel. 

Dans les faits, des particuliers signent un CCMI avec fourniture de plan pour la construction d’un ouvrage dont la réception à lieu le 1er août 2011. 

Le 23 mars 2015 le constructeur assigne les maîtres d’ouvrage en paiement du solde du prix des travaux. 

Saisie des griefs la Cour d’appel d’Angers déclare la demande du constructeur irrecevable, au motif que l’action est prescrite. 
Pour fonder sa décision les juges retiennent les dispositions du Code de la consommation en matière de prescription biennale selon lesquelles « L’action des professionnels, pour les biens ou les services qu’ils fournissent aux consommateurs se prescrit par deux ans » (article L 218-2). 
Selon eux la réception de l’ouvrage a donné lieu à des réserves sur des désordres et non-finitions, qui n’ont pas été repris dans le cadre de la garantie de parfait achèvement, par conséquent l’action du constructeur était prescrite dès lors que le solde du prix des travaux était devenu exigible au plus tard à l’expiration de la garantie de parfait achèvement, point de départ du délai de deux ans accordé au constructeur pour engager une action en paiement, soit le 1er août 2012. 

La Cour de cassation casse et annule l’arrêt et rappelle que dans le cadre d’un CCMI avec fourniture de plan, au moment de la réception lorsque le maître d’ouvrage n’est pas assisté par un professionnel, le solde du prix est payable dans les huit jours suivants la remise des clés si aucune réserve n’a été formulée, sinon à la levée de ces dernières. 

Il s’agit des dispositions du Code de l’urbanisme (article R 231-7), par conséquent le solde du prix est dû au constructeur qu’à la levée des réserves et non à l’expiration de la garantie légale d’achèvement. Le délai offert par le Code de la consommation ne court qu’à compter de la levée des réserves. 


VILA Avocat

Référence de l’arrêt : Cass. civ 3ème 13 février 2020 n°18-26.194

Historique

<< < ... 14 15 16 17 18 19 20 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.