LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
L'attribution préférentielle dans le cadre d'une succession

L'attribution préférentielle dans le cadre d'une succession

Publié le : 15/05/2020 15 mai mai 2020
L’attribution préférentielle est un mécanisme du droit des successions qui permet à un héritier de se voir conférer la pleine propriété d’un bien, au lieu que ce dernier soit soumis à l’indivision, à condition que certaines exigences soient respectées. 

Les conditions

Une partie des conditions tient en la qualité des héritiers et du bien objet de l’attribution préférentielle. 
Pour ce dernier, il s’agit principalement de logements et entreprises du défunt, ou de droits sociaux, à condition qu’ils fassent partie de « la masse partageable », c’est-à-dire les biens existants au moment du décès, les valeurs soumises au rapport ou à la réduction, les dettes des copartageants envers le défunt ou envers l’indivision, auxquels le passif successoral éventuel est déduit. 
Le demandeur doit impérativement avoir participé à l’exploitation avant le décès ou y participe désormais de manière effective.

Il est important de rappeler qu’il existe une attribution préférentielle de plein droit, de la résidence principale envers le conjoint survivant ou le partenaire de pacs désigné par testament. Ainsi, la demande du conjoint ou partenaire est prioritaire face à celle des autres héritiers, concernant le logement et le mobilier qui le garnit. Il dispose d’un délai d’un an à compter de l’ouverture de la succession, pour formuler sa demande. 

Pour le reste, s’il s’agit de logement ou de locaux professionnels, les héritiers copropriétaires et le conjoint peuvent en demander l’attribution préférentielle. Si le défunt en était propriétaire, ils se voient attribuer les droits de propriété, en cas de louage, le droit au bail leur est transféré. 
Étant précisé que l'attribution préférentielle peut être demandée conjointement par plusieurs héritiers afin de conserver ensemble le bien en indivision.

Les formalités

L’attribution préférentielle étant liée à la volonté d’un des héritiers, elle n’est pas automatique, excepté pour les exploitations agricoles ne dépassant pas une certaine limite de superficie (afin d’assurer le maintien de l’exploitation et éviter un morcellement parcellaire). Une demande doit donc être formalisée et motivée, c’est-à-dire que celui qui requiert l’attribution préférentielle doit expliquer en quoi le bien en question présente pour lui un intérêt particulier, voire une utilité majeure. 

D’autre part, l’attribution préférentielle n’est pas gratuite. En effet elle se déduit de la part de la succession qui revient normalement à l’héritier, mais si la valeur du bien qu’il reçoit en pleine propriété est supérieure à sa part d’héritage, il doit verser une contrepartie au reste des héritiers, plus communément appelée : une soulte. Par principe la soulte doit être payée en une fois, et ce lors du partage, toutefois le Code civil confère la possibilité, seulement pour le conjoint survivant, de bénéficier d’un échelonnement du paiement (une moitié de la soulte est versée lors du partage, le reste pouvant être fractionné sur dix ans). 

Enfin, l’attribution préférentielle peut être demandée à l’ouverture de la succession et jusqu’à la clôture du partage, mais suppose l’accord de tous les héritiers, il s’agira alors d’une attribution préférentielle dite amiable. À défaut d’accord, le demandeur de l’attribution préférentielle pourra saisir le tribunal judiciaire, et le juge procédera en une analyse des intérêts de chaque héritier avant de se prononcer. 


LEXGROUP Notaires
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.