Le principe d’indemnisation des victimes par ricochet

Le principe d’indemnisation des victimes par ricochet

Publié le : 01/10/2021 01 octobre oct. 10 2021

La victime par ricochet est la personne souffrant par répercussion des préjudices à la suite du dommage subi par la victime principale dont elle est proche. Au fil de la jurisprudence, les juges ont élargi les cas de reconnaissance de l’indemnisation des victimes par ricochet. 
Les avocats du cabinet Thevenot-Lefevre souhaitent vous faire un rappel sur cette notion et les modalités d’indemnisation de ces victimes.

La qualité de victime par ricochet

La reconnaissance de victime par ricochet nécessite la réunion de deux conditions cumulatives :
 
  • L’existence une victime immédiate ;
  • Le préjudice subi doit être personnel et certain.

Les juges ont abandonné l’exigence d’un lien de droit entre la victime principale et la victime par ricochet avec « l’arrêt Dangereux », en affirmant que l’existence d’une relation adultère entre la victime immédiate et la victime par ricochet ne faisait pas obstacle à la réparation du préjudice par ricochet.

Une victime par ricochet peut également cumuler la qualité de victime immédiate si elle a subi elle-même des préjudices directs par le dommage.

La distinction des préjudices de la victime par ricochet

Les préjudices d’une victime par ricochet sont distingués en deux catégories avec les préjudices patrimoniaux (frais d’obsèques ou frais divers liés au décès ou l’invalidité de la victime principale, pertes de revenus, gains manqués, etc.) et les préjudices extrapatrimoniaux (préjudice d’accompagnement, préjudice d’affection, etc.).

Par exemple, le préjudice d’affection est le préjudice causé par la peine éprouvée par la victime par ricochet du fait de la disparition de son proche, ou des séquelles physiques et psychiques qu’elle a subi.

L’indemnisation de la victime par ricochet

Le droit à réparation des victimes par ricochet est principalement pécuniaire.

Même si elle n’a aucune valeur normative, la nomenclature Dintilhac permet aux juges et aux organismes, comme les assureurs et les experts médicaux, d’évaluer la réparation des préjudices corporels subis par les victimes.

La victime par ricochet peut également établir un barème de rentes indemnitaires à faire valoir devant le juge, en calculant l’ensemble des revenus perçus par le foyer, diminué des charges et des coûts supplémentaires liés à la situation de la victime principale (le décès ou l’invalidité). 

Toutefois, si la victime principale est reconnue tout ou partie responsable du dommage subi, l’indemnisation de la victime par ricochet sera également affectée.

La Cour de cassation a récemment reconnu la possibilité pour une victime par ricochet de cumuler différentes indemnisations si elle a subi différents types de préjudices.

La Cour de cassation a récemment reconnu le préjudice sexuel par ricochet en énonçant que « le préjudice sexuel, qui comprend tous les préjudices touchant à la sphère sexuelle, peut être éprouvé par ricochet par le conjoint de la victime directe qui, à la suite du fait dommageable, subit elle-même un tel préjudice ». Elle a cependant refusé d’ouvrir le droit d’indemnisation au titre de la solidarité nationale pour « les préjudices de la victime indirecte éprouvés du vivant de la victime directe n’ouvrent pas droit à réparation ».

Le fonds de garantie des victimes

Dans les cas où l’indemnisation de la victime n’est pas possible par l’auteur ou les organismes, l’État a mis en place un fonds de garantie des victimes (FGV). Cependant, le FGV n’est disponible que pour les personnes lésées ayant la nationalité française ou si les faits ont été commis sur le territoire français.


LEFEBVRE - THEVENOT Avocats

Historique

<< < ... 40 41 42 43 44 45 46 ... > >>

Suggestion d'articles

La responsabilité décennale du propriétaire vendeur

Publié le : 27/05/2022 27 mai mai 05 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Immobilier
La responsabilité décennale du propriétaire vendeur
...

La réception des travaux

Publié le : 25/05/2022 25 mai mai 05 2022
Legal Design
Legal Design - la réception des travaux
...

Succession et droit d'agir du syndicat des copropriétaires : dernières précisions concernant le secret professionnel du notaire

Publié le : 25/05/2022 25 mai mai 05 2022
Articles / Civil
Succession et droit d'agir du syndicat des copropriétaires : dernières précisions concernant le secret professionnel du notaire
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK