LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
Les chemins d'exploitation

Les chemins d'exploitation

Publié le : 03/06/2020 03 juin juin 2020

Après une rédaction dédiée à l’analyse des chemins ruraux, le réseau RURANOT revient sur une typologie de voies avec lesquelles ces derniers sont souvent confondus : les chemins d’exploitation.

Prévus à l’article L 162-1 du Code rural et de la pêche maritime, « Les chemins et sentiers d’exploitation sont ceux qui servent exclusivement à la communication entre divers fonds, ou à leur exploitation ».

En apparence, les chemins d’exploitation peuvent ressembler visuellement aux chemins ruraux ; seul leur régime juridique diffère, et plusieurs critères permettent de les distinguer.

Critères d’identification des chemins d’exploitation

Le principal critère d’identification des chemins d’exploitation est qu’ils ont une utilité pour ceux qui les utilisent, dans le sens où ils permettent de faire communiquer des fonds ou rendent possible leur exploitation.

Il s’agit communément de chemins qui longent plusieurs parcelles ou aboutissant sur un fonds, permettant ainsi leur exploitation ou de les relier.

Contrairement aux chemins ruraux qui appartiennent aux communes et sont affectés à l’usage public mais non répertoriés comme voies communales, les chemins et sentiers d’exploitation sont des voies privées rurales qui appartiennent à des particuliers et dont l’usage est commun à tous les riverains (Cass. civ. 3ème 21/12/1988, n° 87-16.076).

Toutefois, s’il y a accord des propriétaires, les chemins d’exploitation peuvent être ouverts à la circulation publique. A l’inverse, leur accès peut être interdit par n’importe quel propriétaire aux personnes qui ne sont pas riveraines.

Propriété des chemins ruraux

En l’absence de titre, les chemins et les sentiers d’exploitation « sont présumés appartenir aux propriétaires riverains, chacun en droit, mais l’usage en est commun à tous les intéressés » ; par conséquent, ils échappent au régime juridique de l’indivision.

En effet, chaque riverain du chemin d’exploitation a la possibilité d’user de la totalité du chemin, et ceci au-delà de la partie qui borde, traverse ou aboutit à son fonds. Chacun est tenu de contribuer, à proportion de ses intérêts, à l’entretien du chemin, aux travaux nécessaires ou à sa mise en état de viabilité.

Pour autant, l’usage du chemin ne leurs permet pas de jouir de droits absolus, comme l’implantation d’équipement leurs permettant de délimiter la propriété, de plantations, etc.

Être propriétaire d’un fonds servant d’assiette au chemin d’exploitation ne permet pas non plus d’en interdire l’accès à d’autres riverains, chacun bénéficiant d’un droit de passage.

Enfin, il faut souligner que pour qu’un chemin d’exploitation soit supprimé, cela suppose l’accord de l’ensemble des propriétaires. Maintenant, certains d’entre eux ont toujours la possibilité de se libérer de leur contribution sur ces chemins, en renonçant à leur droit d’usage ou de propriété sur ces voies spécifiques.


RURANOT

Historique

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.