LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
Quelle réglementation en matière de pulvérisation des pesticides aux abords des habitations

Quelle réglementation en matière de pulvérisation des pesticides aux abords des habitations

Publié le : 04/12/2019 04 décembre Déc. 2019
Le développement urbain qui pousse à la construction d’habitation en bordure de zones de cultures, couplé au fait que la France est le premier pays d’Europe en matière d’utilisation de pesticides, pose la problématique d’une réglementation en matière d’épandages réalisés aux abords des lieux de vie, du fait du risque de contamination et des effets néfastes sur la santé.

Un arrêté du 4 mai 2017 préconise l’utilisation de moyens appropriés pour éviter la dispersion des pesticides et n’autorise la pulvérisation de ceux-ci que si le vent est inférieur à 3 sur l’échelle de Beaufort.

Ce même arrêté interdit une pulvérisation directe sur le réseau hydrographique et prévoit une protection spécifique pour les salariées agricoles, autorisés à être renvoyés chez eux consécutivement à un épandage.

Au niveau du Code rural, l’article L 253-7-1 interdit l’utilisation des pesticides (sauf à faible risque) dans les cours de récréation et les espaces fréquentés par les enfants.

Concernant les centres hospitaliers, les hôpitaux, les établissements de santé privés, les maisons de santé, etc… l’utilisation de pesticides aux abords est subordonnée à la mise en place de mesures de protection (créneaux horaires, haies…), à défaut l’autorité administrative détermine une distance minimale.

Plus largement, un arrêté du 15 septembre 2014 interdit la pulvérisation de pesticides par voie aérienne.

Celui-ci découle directement de la volonté inscrite dans la directive européenne du 21 octobre 2009, d’instaurer un cadre d’action communautaire pour parvenir à une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable.

Toutefois, au-delà de l’ensemble de ces dispositions, aucune distance minimale à respecter entre zone d’épandage et zone d’habitation n’est définie juridiquement.

Existe néanmoins la possibilité pour l’autorité locale, de restreindre ou d’interdire l’utilisation des pesticides et c’est justement l’usage récent de ce pouvoir de police par de nombreux maires ayant adoptés des arrêtés « anti-pesticides », qui a en partie relancé le débat sur cette carence

Pourtant en janvier 2019 l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) avait reconnu dans un rapport la nécessité d’instauration de distances minimales.

Le Conseil d’Etat avait quant à lui, annulé partiellement l’arrêté du 4 mai 2017 cité précédemment, jugeant insuffisantes certaines dispositions destinées à protéger les habitants, afin d’inciter le législateur à adopter un cadre normatif.

Saisi de la problématique le gouvernement avait prévu dans le cadre de la loi Egalim, la mise en place de chartes concertées entre riverains et agriculteurs, sur les distances minimales à respecter en matière d’épandage.

Suite à une consultation publique ayant pris fin le 4 octobre dernier, un projet de décret et un projet d’arrêté sont actuellement en cours d’élaboration.

 Ces textes prévoient, avec application au 1er janvier 2020 :
  • Une distance minimale de 10 mètres concernant l’épandage de substances les plus dangereuses.
  • Concernant les autres produits, une limite de 10 mètres minimum pour les cultures hautes, et 5 mètres minimum pour les cultures basses.

Ces textes prévoient également la possibilité de pouvoir déroger et ce même à la baisse à ces distances minimales dans le cadre de chartes concertées.

GDR AVOCAT

Historique

<< < ... 23 24 25 26 27 28 29 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.