PROCÉDURE PÉNALE – Mise en œuvre du dispositif Visioplainte

PROCÉDURE PÉNALE – Mise en œuvre du dispositif Visioplainte

Publié le : 11/03/2024 11 mars mars 03 2024

Décret n°2024-139 du 23 février 2024 relatif au dépôt de plainte par voie de télécommunication audiovisuelle

Le décret du 23 février 2024 permet aux justiciables de déposer des plaintes par voie de télécommunication audiovisuelle grâce à Visioplainte. Le décret détermine notamment les infractions auxquelles la procédure de visioplainte est applicable ainsi que les modalités d’accompagnement de la victime qui a recours à ce procédé.

Lorsqu’une personne est victime d’une infraction pénale, elle peut déposer plainte par l’intermédiaire de ce dispositif ou faire recueillir ses déclarations via ce système par un officier ou un agent de police judiciaire. En revanche, lorsque la plainte porte sur une infraction d’agression sexuelle ou une atteinte sexuelle, les officiers ou agents de police judiciaire doivent procéder à une audition en présence de la personne.

Par ailleurs, ce procédé est facultatif, il ne peut être imposé à la victime qui doit en être informée. Si cette dernière accepte d’avoir recours à visioplainte, elle doit s’identifier de façon sécurisée par un téléservice. En outre, un document énonçant les droits de la victime sous un format électronique et imprimable doit être mis à sa disposition.

À l’issue du recueil de la plainte, avant que l’officier ou l’agent de police judiciaire signe le procès-verbal, celui-ci doit être adressé à la victime par voie électronique. Le récépissé, et sur demande, la copie du procès-verbal de plainte doivent être transmis à la victime dans les meilleurs délais. Enfin, les enquêteurs demeurent libres de procéder à une audition ultérieure en présence de la victime si la nature ou la gravité des faits le justifie.

Lire le texte …

Historique

<< < ... 36 37 38 39 40 41 42 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK