LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
L'imposition de la pension alimentaire versée au bénéfice d'un enfant

L'imposition de la pension alimentaire versée au bénéfice d'un enfant

Publié le : 15/07/2021 15 juillet juil. 07 2021

La pension alimentaire est définie au sein du Code civil comme étant le versement d’une somme d’argent contribuant à l’entretien et à l’éducation d’un enfant par un parent à l’autre ou à la personne à laquelle l’enfant est confié.
Elle se met en général en place lors d’une séparation ou d’un divorce, et son paiement peut être poursuivi après la majorité de l’enfant, si ses intérêts l’exigent et si la situation patrimoniale de la personne versant la pension le permet. Elle a pour but de couvrir toutes les dépenses quotidiennes (aliments, vêtements, activités…) afférentes à la vie d’un enfant.

La pension alimentaire perçue doit être signalée lors de la déclaration d’impôt afin d’être imposée à cet effet. Dans le même sens, la pension alimentaire versée pourra être déduite lors de la déclaration d’impôt dans les hypothèses, ci-dessous énoncées.
Pour le calcul de son impôt, le contribuable a le choix entre l’application d’un abattement forfaitaire de 10% ou le régime des frais réels selon ce qui est le plus avantageux pour lui. 

L’imposition de la pension alimentaire est susceptible de varier au regard de la personne qui en bénéficie :

L’enfant est mineur

Comme l’indique le Code général des impôts, il n’est pas possible de déduire une pension alimentaire relative à un enfant mineur dont le contribuable a la garde. Aussi, en cas de garde alternée, le parent versant une pension alimentaire ne pourra la déduire de ses impôts. Ceci a été confirmé par le Conseil constitutionnel lors d’une réponse à une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) du 14 mai dernier.

Ainsi, si l’enfant est au sein du même foyer fiscal que la personne versant la pension alimentaire, aucune déduction ne pourra être envisagée.
Cela signifie que le contribuable qui bénéficie de plusieurs parts au sein de son foyer fiscal, sera dès lors imposé au regard d’un ménage composé de plusieurs personnes et non d’un individu isolé. 
Plus un foyer fiscal compte de personnes, plus la division entre les ressources d’une famille et le nombre de parts constitutives du quotient familial, sera intéressante lors du calcul de l’impôt. 
De ce fait, l’administration fiscale n’a pas jugé opportun d’octroyer de surcroît une déduction.

À l’inverse une pension alimentaire relative à un enfant dont le contribuable n’a pas la garde peut être déduite du paiement des impôts. Elle sera alors imposable pour le parent qui la reçoit.

Dans le cas où le versement de la pension alimentaire serait le résultat d’une décision de justice rendue avant le 1er janvier 2006, une majoration de 25% s’applique pour la déduction du revenu imposable du débiteur.

L’enfant est majeur

La pension alimentaire versée à un enfant majeur pourra être déduite uniquement si ce dernier n’est pas rattaché au foyer fiscal du parent faisant le versement. Elle permet d’aider à couvrir certaines dépenses nécessaires à la vie courante si l’enfant n’a pas ou peu de ressources.
Dans ce cas, la déduction maximale possible s’élève à 5 959 euros par enfant majeur

Dans l’hypothèse où l’enfant majeur vit sous le même toit que le parent qui lui verse une pension alimentaire, une déduction forfaitaire de 3542 euros par enfant majeur pourra être prise en compte lors du calcul de l’impôt, ce forfait étant inclus dans le plafond des 5 959 euros.

L’enfant majeur qui n’est pas rattaché au foyer fiscal de l’un de ses parents devra remplir une déclaration d’impôt en établissant le montant de la pension alimentaire dont il a bénéficié l’année précédente même dans la mesure où il n’a aucun autre revenu à déclarer. Afin de bénéficier de la déduction, l’enfant devra être en mesure de justifier son absence de ressource (handicap, études, chômage…).


ONE NOTAIRES

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.