Sûretés personnelles et mixtes

Sûretés personnelles et mixtes

Publié le : 30/06/2020 30 juin juin 06 2020

Afin de parfaire l’analyse réalisée sur les sûretés qu’il est possible de retrouver en matière agricole, le réseau RURANOT propose cette fois-ci une étude consacrée aux sûretés personnelles et mixtes. 
 

Les sûretés personnelles : le cautionnement et la promesse de porte-fort

A l’inverse des sûretés réelles, les sûretés personnelles sont des garanties qui engagent le patrimoine d’un tiers à l’opération. 

Parmi elles, le cautionnement est un acte accessoire à une convention conclue entre un créancier et un débiteur, par lequel la caution s’engage à payer la dette du débiteur en cas de défaillance de ce dernier. 
Le cautionnement prend fin soit à une date déterminée dans l’acte, ou lorsque l’obligation principale entre le débiteur et le créancier s’éteint. 
En termes de formalisme, le cautionnement est un acte écrit qui indique obligatoirement la nature des dettes du débiteur, dont le montant ne peut pas être plus important que celui qui est dû par le débiteur. 

La promesse de porte-fort est l’acte par lequel une personne s’engage envers une autre, à obtenir le consentement d’un tiers à réaliser un engagement ou signer un contrat. Il s’agira par exemple pour l’un des indivisaires à une terre agricole de promettre d’obtenir l’accord des autres indivisaires pour ventre le bien. 
Le tiers n’a aucune obligation de faire droit à la promesse, et le cas échéant le promettant peut être contraint de verser des dommages et intérêts à celui à qui il a fait la promesse en réparation du préjudice subi. 
A l’inverse, si la promesse est réalisée le promettant est libéré. 

Les sûretés mixtes : le privilège et le droit de rétention 

La particularité des sûretés mixtes est qu’elles empruntent à la fois des caractéristiques des sûretés réelles et de celles personnelles. 

Le privilège est un droit lié à la qualité de la créance qui donne au créancier le droit d’être prioritaire dans l’ordre de paiement par rapport à d’autres créanciers. Il s’agit donc d’un droit de préférence par lequel la distribution, par exemple du prix d’un bien saisi pour rembourser la créance, permet au créancier privilégié d’être payé avant tout le monde. 
A noter que le privilège est une sûreté légale (prévue par exemple pour le bailleur d’une terre agricole), qui ne peut pas être prévue conventionnellement. 

Le droit de rétention quant à lui est un procédé par lequel le créancier impayé reste en possession d’un bien qui appartient au débiteur jusqu’à l’exécution de l’engagement dû par ce dernier. Il s’agira par exemple d’un outil agricole confié pour réparation et conservé jusqu’au paiement de la prestation, voire même d’animaux confiés en hébergement jusqu’à règlement des frais (Cass. civ 1ère 21 mars 2006 n°04-11.086). 

Focus sur la délégation de créance

La délégation de créance est une sûreté par laquelle un débiteur délègue à son créancier le droit de percevoir la créance auprès d’un débiteur qui lui est propre. 
C’est l’exemple d’un bailleur qui a une créance auprès de son fermier et qui contracte un prêt pour lequel une garantie est demandée ; il peut alors affecter cette nouvelle créance sur le fermier, en lui demandant de fournir délégation auprès du prêteur. 
La délégation de créance nécessite cependant l’accord de chaque partie pour être formalisée. 


Il existe encore d’autres formes de sûretés : garantie autonome, lettre d’intention, etc… leur étude est vaste et chacune est source de conséquences, à l’instar du privilège et du droit de suite qui s’y attachent. 


Réseau RURANOT

Historique

  • Promesse de vente remise en cause et impact sur le permis de construire validé
    Publié le : 06/07/2020 06 juillet juil. 07 2020
    Articles / Immobilier
    Promesse de vente remise en cause et impact sur le permis de construire validé
    Le Code de l’urbanisme impose que la demande de permis de construire comporte une attestation du demandeur, mentionnant entres autres, qu’il détient les droits de propriété (art...
  • Citation n°33
    Publié le : 03/07/2020 03 juillet juil. 07 2020
    L'EN-DROIT
    Citation n°33
    Il s’agit d’un adage ancien qui signifie que la prescription ne court pas contre celui qui a été empêché d’agir. La prescription est donc suspendue s’il y a un empêchement résul...
  • Contrat d’entreprise et de maîtrise d’œuvre : des contrats au contenu libre
    Publié le : 03/07/2020 03 juillet juil. 07 2020
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    Contrat d’entreprise et de maîtrise d’œuvre : des contrats au contenu libre
    Après une analyse portée sur les contrats de VEFA et CCMI qui offrent un statut protecteur pour le propriétaire compte tenu du formalisme imposé, et afin de compléter l’étude de...
  • La clause de révision de prix en matière de cession de titres ou d’actions
    Publié le : 01/07/2020 01 juillet juil. 07 2020
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Sociétés
    La clause de révision de prix en matière de cession de titres ou d’actions
    La cession de titres ou d’actions est un événement régulièrement rencontré au cours de la vie d’une entreprise. Cette cession permet à un actionnaire ou un associé de quitter la...
  • Sûretés personnelles et mixtes
    Publié le : 30/06/2020 30 juin juin 06 2020
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    Sûretés personnelles et mixtes
    Afin de parfaire l’analyse réalisée sur les sûretés qu’il est possible de retrouver en matière agricole, le réseau RURANOT propose cette fois-ci une étude consacrée aux sûretés...
  • Citation n°32
    Publié le : 26/06/2020 26 juin juin 06 2020
    L'EN-DROIT
    Citation n°32
    Cet article pose le principe de la protection d'une œuvre qui naît automatiquement par la création de l'œuvre, et ne nécessite pas de formalités particulières pour être protégée...
<< < ... 120 121 122 123 124 125 126 ... > >>

Suggestion d'articles

EPISODE 47 : Travaux d’extension, mauvaise surprise et nullité de la vente

Publié le : 05/10/2022 05 octobre oct. 10 2022
PODCASTS
EPISODE 47 : Travaux d’extension, mauvaise surprise et nullité de la vente
...

Prime d’intéressement : quelles nouveautés depuis le 1er juillet 2022 ?

Publié le : 05/10/2022 05 octobre oct. 10 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Social
Prime d’intéressement : quelles nouveautés depuis le 1er juillet 2022 ?
...

Agression sexuelle sur mineur : précision jurisprudentielle quant au point de départ du délai de prescription

Publié le : 04/10/2022 04 octobre oct. 10 2022
Articles / Pénal
Agression sexuelle sur mineur : précision jurisprudentielle quant au point de départ du délai de prescription
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK