FAMILLE – Plus-value de report et modification du régime matrimonial

FAMILLE – Plus-value de report et modification du régime matrimonial

Publié le : 24/04/2023 24 avril avr. 04 2023

Conseil d'État, 10ème - 9ème chambres réunies du 27 mars 2023, n°456550

Dans une affaire présentée devant le Conseil d’État, un homme était décédé après avoir auparavant demandé un report d’imposition de la plus-value dégagée lors d’un échange de titres, avant de modifier son régime matrimonial au bénéfice de la communauté universelle avec attribution intégrale au conjoint survivant. 

Après son décès, sa femme vend les titres grevés de la plus-value en report, déclare celle-ci dont le report était expiré, avant de finalement solliciter son dégrèvement.

Sa demande est rejetée en appel, la juridiction considérant la vente des titres avait mis un terme au report. 

Statuant en dernier ressort, le Conseil d’État rappelle que sauf dispositions légales expresses, les plus-values en report ne se transmettent pas lors de la mutation à titre gratuit des titres en faisant l’objet.

Cependant et compte tenu des faits de l’espèce, l’épouse n’avait pas récupéré les titres de son mari à titre gratuit, mais au titre d’un avantage matrimonial, compte tenu de l’effet de la clause d’attribution intégrale prévue par le régime matrimonial. 

Par conséquent, lors du décès de l’époux, la plus-value en report n’a pas été purgée par cet évènement, mais bel et bien transmise au conjoint survivant en même temps que les titres qu’elle grevait, de sorte que leur cession rendait cette plus-value en report imposable.

Lire la décision… 

Historique

  • PENAL – La non-sollicitation de l’article 470-1 du CPP au pénal prive-t-elle de toute demande au civil ?
    Publié le : 25/04/2023 25 avril avr. 04 2023
    Veille Juridique
    PENAL – La non-sollicitation de l’article 470-1 du CPP au pénal prive-t-elle de toute demande au civil ?
    Cass. Plénière du 14 avril 2023, n°21-13.516

    L’alinéa premier de l’article L 470-1 du Code de procédure pénale, dispose que « Le tribunal saisi, à l'initiative du ministère public ou sur renvoi d'une juridiction d'instruction, de poursuites exercées pour une infraction non intentionnelle au sens des deuxième, troisième et quatrième alinéas de l'article 121-3 du code pénal, et qui prononce une relaxe demeure compétent, sur la demande de la partie civile ou de son assureur formulée avant la clôture des débats, pour accorder, en application des règles du droit civil, réparation de tous les dommages résultant des faits qui ont fondé la poursuite »...
  • FAMILLE – Plus-value de report et modification du régime matrimonial
    Publié le : 24/04/2023 24 avril avr. 04 2023
    Veille Juridique
    FAMILLE – Plus-value de report et modification du régime matrimonial
    Conseil d'État, 10ème - 9ème chambres réunies du 27 mars 2023, n°456550

    Dans une affaire présentée devant le Conseil d’État, un homme était décédé après avoir auparavant demandé un report d’imposition de la plus-value dégagée lors d’un échange de titres, avant de modifier son régime matrimonial au bénéfice de la communauté universelle avec attribution intégrale au conjoint survivant...
  • ROUTIER – Nouvelles règles de signalisation routière
    Publié le : 24/04/2023 24 avril avr. 04 2023
    Veille Juridique
    ROUTIER – Nouvelles règles de signalisation routière
    Arrêté du 11 avril 2023 relatif à la modification de la signalisation routière

    Un arrêté du 11 avril 2023 fixe de nouvelles règles en matière de signalisation routière. 

    Concernant la neutralisation de voie, il sera désormais possible d’effectuer celle-ci par flèche lumineuse de rabattement (FLR) en cas de chantier fixe, de chantier mobile ou de danger temporaire, en plus de pouvoir ajouter une signalisation d’approche, quelles que soient les conditions de visibilité...
  • SOCIAL – Télétravail et inaptitude : l’avis du médecin du travail s’impose à l’employeur !
    Publié le : 24/04/2023 24 avril avr. 04 2023
    Veille Juridique
    SOCIAL – Télétravail et inaptitude : l’avis du médecin du travail s’impose à l’employeur !
    Cass. Soc du 29 mars 2023, n°21-15.472

    En matière d’inaptitude au travail, l’employeur est tenu de proposer au salarié, loyalement et en tenant compte des préconisations et indications du médecin du travail, un autre emploi approprié à ses capacités, aussi comparable que possible à l’emploi précédemment occupé...
<< < ... 140 141 142 143 144 145 146 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK