Coup de chaud sur la cryo !

Coup de chaud sur la cryo !

Publié le : 04/08/2022 04 août août 08 2022

En ces temps caniculaires, rien de tel que de rêver à la fraîcheur d’un bain d’eau gelée, de projection d’azote liquide histoire de faire descendre de quelques degrés la température ressentie. La cryothérapie n’est pas un remède, certes, à un été trop chaud, mais apparaît comme une solution pour de nombreuses problématiques, notamment dans l’accompagnement de sportifs, le soulagement de douleurs chroniques ou bien le traitement de certaines pathologies.
Cependant, comme toute thérapie, il convient de fixer les limites entre la « libre » médication et l’accompagnement professionnel.

Par deux arrêts en date du 10 mai 2022, la chambre criminelle de la Cour de cassation est venue rappeler les bonnes pratiques, et sanctionner les excès de certains praticiens non habilités.

Tout d’abord, il est à rappeler que la pratique conduisant à la destruction, si limitée soit-elle, de téguments  reste du domaine réservé des médecins, ou, sur prescriptions, des masseurs-kinésithérapeutes, et de ce fait, qu’aucun autre professionnel ne peut prétendre pratiquer une forme de cryothérapie entraînant la destruction de téguments (article 2, 4° de l’arrêté du 6 janvier 1962). Dans un premier arrêt (Crim. 10 mai 2022, n°21-83.522), un institut de beauté a été reconnu coupable de pratique illégale de la profession de masseur-kinésithérapeute en ce que le soin pratiqué, consistant en un cryosauna à but esthétique, a conduit à la destruction effective de téguments. À cette occasion, il a aussi été regardé la publicité entourant les pratiques faites par l’institut de beauté, et un focus a été fait sur le fait de parler de traitement de la douleur, ou contre certaines maladies. Ainsi donc, ces termes sembleraient réservés également à certaines professions.
C’est ce qu’il est possible d’observer par un deuxième arrêt (Crim. 10 mai 2022, n°21-84.951) par lequel les juges sont amenés à traiter, cette fois, de la cryothérapie dite « corps entier ». Cette dernière n’aboutissant pas à la destruction des téguments, elle semble être hors du cadre réservé aux professionnels de santé que sont les médecins et les kinésithérapeutes. Or, la Cour casse l’arrêt de la Cour d’appel, ayant déclaré irrecevable la constitution de partie civile du Conseil départemental de l'ordre des médecins de Meurthe-et-Moselle, alors que toute la communication du centre de cryothérapie était basée sur le « soulagement de douleurs chroniques », « aide à la rééducation », « bienfaits pour l’eczéma, le psoriasis, les œdèmes et les inflammations ». De ce fait, au sens de la Cour de cassation, malgré une pratique n’entraînant peut-être pas la destruction de téguments, le centre s’est placé sur le domaine réservé des médecins, et le conseil départemental de l’ordre des médecins est donc recevable dans sa demande.

En conséquence, les établissements autres que les cabinets médicaux semblent devoir se restreindre à une pratique limitée de la cryothérapie : une sorte de « thérapie » non médicale, qui peut avoir une visée esthétique, sans pour autant détruire de téguments (donc un changement esthétique limité), des bienfaits physiologiques, mais qui ne soulagent pas de douleurs, et n’agissent pas contre les pathologies. En un sens, la cryothérapie hors médecine et masseurs ne se limiterait-elle pas en une façon pour les sportifs du dimanche de se sentir comme Antoine DUPONT dans une séance de récupération après un match intense ?


Nicolas GASQUEZ - Référent juridique chez SEPTEO AVOCATS

Référence des arrêts : Cass. crim 10 mai 2022 n°21-84.951 et 21-83.522

*« Tissu ou ensemble de tissus recouvrant et enveloppant un organisme vivant » Larousse

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Suggestion d'articles

Bail commercial : le défaut de permis de construire du local constitue un manquement à obligation de délivrance

Publié le : 09/08/2022 09 août août 08 2022
Articles / Immobilier
Bail commercial : le défaut de permis de construire du local constitue un manquement à obligation de délivrance
...

Logement social : le bail peut-il être résilié ?

Publié le : 08/08/2022 08 août août 08 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Immobilier
Logement social : le bail peut-il être résilié ?
...

Indemnisation de la perte de chance pour avoir subi une anesthésie générale au lieu d’une anesthésie locale

Publié le : 05/08/2022 05 août août 08 2022
Articles / Divers
Indemnisation de la perte de chance pour avoir subi une anesthésie générale au lieu d’une anesthésie locale
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK