LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
Abandon de chantier : caractérisation et recours

Abandon de chantier : caractérisation et recours

Publié le : 20/05/2021 20 mai mai 05 2021

Se lancer dans la construction d’un ouvrage implique très logiquement qu’à un moment ou un autre, le maître d’ouvrage s’interroge sur les risques d’un abandon de chantier par les professionnels de la construction. 
Ce mois-ci les huissiers d’ID FACTO reviennent sur les caractéristiques de l’abandon de chantier et les moyens d’action offerts lorsque la situation se présente. 


De manière générale, il est des situations habituelles d’interruption d’un chantier : temps de séchage, vacances, intempéries, voire de force majeure. 
Ce qui distingue ces situations coutumières de celle de l’abandon de chantier est le temps ainsi que les justifications, données ou non, par les entrepreneurs chargés d’édifier l’ouvrage. 

Ainsi, la jurisprudence définit l’abandon de chantier comme une interruption injustifiée des travaux sur une période anormalement longue. 

Des protections particulières existent avant tout recours contre un abandon de chantier pour les travaux réalisés dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI), où le constructeur doit obligatoirement souscrire à une garantie de livraison qui couvre le maître d’ouvrage tous les risques d'inexécution ou de mauvaise exécution des travaux prévus à date et prix convenus. Après une signification par huissier de reprendre les travaux, restée infructueuse pendant 15 jours, le garant désigne un professionnel de la construction chargé de terminer les travaux. 

Pour le reste, et notamment dans le cadre d’un contrat d’entreprise ou un marché de travaux, le maître d’ouvrage n’est pas dépourvu de recours, mais la procédure est plus longue. En effet, sur le fondement de l’article 1217 du Code civil, le maître d’ouvrage peut obtenir réparation pour inexécution du contrat. 

Si aucune solution amiable n’est dégagée par le dialogue, il convient d’une part de cesser tout paiement envers l’entrepreneur défaillant, et d’autre part de rapidement mettre en demeure l’artisan de reprendre le chantier par lettre recommandée avec accusé de réception ou directement par une sommation d’huissier, lui indiquant un délai pour reprendre les travaux. 

Si le professionnel de la construction demeure aux abonnés absents, ne fournit pas de raison légitime à l’arrêt du chantier, ou ne reprend pas celui-ci, il faut alors faire appel à un huissier pour constater l’abandon de chantier. 
À l’aide du contrat et des différents documents relatifs aux travaux (appels de fonds, factures, devis, etc.), l’officier public ministériel établira un constat de la situation de la manière la plus fidèle possible (outils abandonnés sur le lieu de construction, état des travaux inachevés, absence d’ouvriers, etc.). 

Lorsque le constat d’huissier n’a pas pour effet de faire réagir l’entrepreneur défaillant, le maître d’ouvrage devra intenter un recours judiciaire, en référé pour le contraindre à terminer les travaux sous astreinte (versement d’une pénalité journalière), ou pour demander au juge à ce que soit constaté l’abandon de chantier l’autoriser à avoir recours à un autre artisan, afin de terminer les travaux, aux frais de l’entreprise défaillante. 
Sinon par le biais d’une action au fond, permettant d’obtenir la réparation intégrale de son préjudice et le versement de dommages et intérêts. 


ID FACTO

Historique

<< < ... 11 12 13 14 15 16 17 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.