LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
Comment requalifier en donation un contrat d’assurance-vie afin de récupérer l’aide sociale ? – Brefs commentaires de l'arrêt du 3 mars 2021

Comment requalifier en donation un contrat d’assurance-vie afin de récupérer l’aide sociale ? – Brefs commentaires de l'arrêt du 3 mars 2021

Publié le : 09/06/2021 09 juin juin 06 2021

Le contrat d’assurance-vie permet, en contrepartie du paiement d’une somme d’argent, le versement d’une rente ou d’un capital soit à l’assuré lui-même, soit à ses bénéficiaires. 

En l’espèce, le 11 mars 2003, une personne âgée de 77 ans a souscrit un contrat d’assurance-vie sur lequel elle a versé une grande partie de son patrimoine financier. En décembre 2007, le souscripteur du contrat est parti vivre dans un EHPAD et a bénéficié de l’aide sociale de son département pour la prise en charge de ses frais de séjour.

Après son décès, le président du conseil général a considéré que ce contrat d’assurance-vie était en réalité une donation déguisée. Il a donc exercé un recours en récupération des sommes versées au titre de l’aide sociale auprès du bénéficiaire du contrat.

Un contrat d’assurance-vie peut-il être requalifié en donation afin de récupérer l’aide sociale ? 

La Cour de cassation a retenu « qu’un contrat d’assurance-vie peut être requalifié en donation si compte tenu des circonstances dans lesquelles il a été souscrit, il révèle, pour l’essentiel, une intention libérale de la part du souscripteur vis-à-vis du bénéficiaire. »

À ce titre, l’article 894 du Code civil rappelle que : « La donation entre vifs est un acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement de la chose donnée en faveur du donataire qui l'accepte. »

Ici, impossible pour le souscripteur du contrat d’assurance-vie de se justifier car décédé. Néanmoins, son âge avancé au moment de la souscription du contrat ainsi que l’importance des sommes versées, constituent un faisceau d’indices permettant de caractériser une donation déguisée. L’aide sociale reçue pendant son séjour en EHPAD n’avait donc a priori pas lieu d’être, car il était en mesure de payer ses frais de séjour avec l’argent versé pour le contrat.

Dans le même sens, le bénéficiaire de ce contrat, en encaissant l’assurance-vie du souscripteur, se voyait donc encaisser des sommes d’argent en évitant le paiement de droits de mutation dont il aurait dû s’acquitter dans le cadre d’une succession classique

En cassant l’arrêt de la Cour d’appel, la Haute juridiction admet que le bénéficiaire du contrat d’assurance-vie pourrait devoir rétrocéder certaines sommes préalablement perçues.

En ce sens, l’article L 132-8 4° du Code de l’action sociale et des familles retient que : « Des recours sont exercés, selon le cas, par l'Etat ou le département (…) contre le bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie souscrit par le bénéficiaire de l'aide sociale, à concurrence de la fraction des primes versées après l'âge de soixante-dix ans. Quand la récupération concerne plusieurs bénéficiaires, celle-ci s'effectue au prorata des sommes versées à chacun de ceux-ci. »

Au regard de cette base légale, l’administration peut récupérer aisément, les sommes versées après l’âge de 70 ans soit auprès du souscripteur, soit, si ce dernier est décédé, auprès du bénéficiaire.

Enfin l'article L. 64 A du Livre des procédures fiscales précise en sus que « l'administration est en droit d'écarter, comme ne lui étant pas opposables, les actes qui, recherchant le bénéfice d'une application littérale des textes ou de décisions à l'encontre des objectifs poursuivis par leurs auteurs, ont pour motif principal d'éluder ou d'atténuer les charges fiscales. »

Ainsi, l’administration dispose désormais d’une nouvelle prérogative ayant pour but l’identification de la fraude. Ce dispositif, applicable depuis le 1er janvier 2021 pour les actes passés à compter du 1er janvier 2020, permet d’écarter les actes pouvant être constitutifs d’une fraude fiscale.


VICTOIRE Notaires Associés

Référence de l'arrêt : Cass. civ 1ère 3 mars 2021, n°19-21.420
 

Historique

<< < ... 35 36 37 38 39 40 41 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.