LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
Congé pour vendre : rappel des obligations du bailleur

Congé pour vendre : rappel des obligations du bailleur

Publié le : 27/04/2021 27 avril avr. 04 2021

Tout propriétaire d’un bien mis en location dispose de la faculté de donner congé au locataire présent dans les lieux, afin de procéder à la vente du logement. 
Cette possibilité garantie par la loi du 6 juillet 1989 vous est détaillée ce mois-ci par les notaires de l’office notarial One Notaires. 


En matière de baux d’habitation, chaque typologie de bail prévoit une durée initiale de location : trois ans pour un logement vide et un an pour un logement meublé. 
À l’issue de cette première période, le locataire qui bénéficie généralement d’un droit au maintien dans les lieux voit son bail renouvelé de manière tacite, et reconduit pour la même durée que celle prévue initialement.  
Seuls peuvent faire échec à cette reconduction des motifs impérieux évoqués par le bailleur, sa volonté de loger lui-même ou ses proches dans le bien, sinon, son intention de vendre le logement. Dans ces situations et sauf exception (âge du locataire, personnes à charge et ressources), il est mis fin au bail. 

Dans le cadre d’une mise en vente, le bailleur doit donner un congé pour vendre à son locataire, formalité enserrée dans des délais très précis et devant respecter un certain formalisme. 

Pour un logement vide, le congé doit être délivré au moins six mois avant la fin du bail et trois mois lorsqu’il s’agit d’une location meublée à l’ensemble des titulaires du bail (en plus de l’époux éventuel du locataire), par lettre recommandée avec accusé de réception ou par acte d’huissier. 
Ce congé doit en plus depuis 2018, être accompagné d’une notice d’information rappelant les obligations du propriétaire qui souhaite vendre le bien, ainsi que les recours dont dispose le locataire. 

Concernant le contenu, les mentions suivantes doivent figurer dans la lettre de congé, sous peine de nullité, et uniquement concernant les logements vides (dans le cadre d’un meublé seul doit être mentionné le motif du congé) :
 
  • Le motif du congé (vente du logement) ; 
  • La description du logement ;
  • Le prix de vente et les conditions de vente du logement ; 
  • La mention des 5 premiers alinéas du II de l'article 15 de la loi du 6 juillet 1989, qui rappellent que le congé vaut également offre de vente au profit du locataire ;

En effet, dans le cadre d’un congé pour vente d’un bien loué vide, le locataire dispose d’un droit de préemption qui lui permet d’acheter en priorité le logement dans lequel il vit. Le congé délivré par le propriétaire vaut donc offre de vente, valable deux mois à compter de sa réception. 

Le locataire peut alors, soit accepter la vente et dans ce cas-là l’acte devra être signé dans les deux mois qui suivent sa réponse, soit refuser la vente en répondant à la négative, en n’ayant pas répondu à l’expiration des deux mois, ou en formulant une contre-proposition sur le prix du bien, offre refusée par le bailleur. 

En cas de refus, le locataire est alors tenu de quitter les lieux à l’expiration du délai de préavis. 


ONE NOTAIRES

Historique

<< < ... 29 30 31 32 33 34 35 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.