LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
Conversion d’un métayage en fermage et respect du droit des biens

Conversion d’un métayage en fermage et respect du droit des biens

Publié le : 18/02/2020 18 février Fév. 2020
Au même titre que le bail à ferme, le bail à métayage est une forme de bail rural. 

Le premier consiste en la location d’une parcelle en échange d’un loyer, tandis que le second prévoit un partage des produits de l’exploitation, voire des recettes issues de leur vente, entre le bailleur et le preneur. 

Ce partage doit obéir à la règle du tiercement, c’est-à-dire qu’un tiers des produits appartiennent au propriétaire tandis que les deux tiers restants reviennent au locataire. 

L’article L 417-11 du Code rural et de la pêche maritime prévoit la possibilité de convertir le bail de métayage en fermage. 

Pour autant, cette faculté n’est pas sans limites et doit notamment veiller à respecter le principe de proportionnalité au regard du but légitime poursuivi. 


Dans un arrêt récent, une EARL titulaire d’un bail à métayage, sur des parcelles viticoles appartenant à un GFA avait demandé sa conversion en bail à ferme.

La Cour d’appel de Dijon, saisie du litige, avait alors ordonné la conversion. 

Le GFA demandeur au pourvoi, fonde son refus de conversion sur la privation de son droit de propriété, notamment au visa de l’article 1 du protocole additionnel de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. 

En effet, cette disposition prévoit que « Toute personne physique ou morale a droit au respect de ses biens. Nul ne peut être privé de sa propriété que pour cause d’utilité publique et dans les conditions prévues par la loi et les principes généraux du droit international ». 

Pour la Cour d’appel, la conversion du bail n’entrainait pas une privation du droit de propriété du bailleur mais une simple limitation de son droit d’usage. 

Elle précisait que cette atteinte au droit de propriété était raisonnable puisque fondée sur des considérations d’ordre économique et social et poursuivants des impératifs d'intérêt général voulus par le législateur.

En effet, elle relevait que la conversion du bail visait à privilégier la mise en valeur directe des terres agricoles en donnant à l’exploitant la pleine responsabilité de son exploitation, tandis que le paiement d’un loyer au bailleur moindre que ce qu’il pouvait retirer économiquement du bail a métayage n’était pas dépourvu de contrepartie de sorte qu’un juste équilibre entre la limitation des droits du bailleur et le but d’intérêt général poursuivi existait.

La Cour de Cassation ne partageant pas la position de la Cour d’appel, casse et annule l’arrêt au visa de l’article 1 du protocole additionnel de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Pour la Haute Juridiction, les juges du fond ont privé leur décision de base légale en omettant de rechercher si la conversion du bail, qui privait le bailleur de la perception en nature des fruits de la parcelle sans prévoir un système effectif d’indemnisation, ne portait une atteinte disproportionnée au droit du respect de ses biens au regard du but légitime poursuivi. 

Les juges du fond, saisis d’une telle demande, devront donc s’attacher à vérifier que celle-ci ne porte pas une atteinte disproportionnée au droit du bailleur sur ses biens notamment au regard des conséquences matérielles, financières ou sociales qu’emportent la conversion. 

 
3ème chambre civile, 10 octobre 2019, n° de pourvoi 17-28862

GDR AVOCATS

Historique

<< < ... 16 17 18 19 20 21 22 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.