FAMILLE - L’intérêt du majeur protégé justifie l’exclusion de la désignation d’un membre de la famille en qualité de tuteur

Publié le : 21/07/2022 21 juillet juil. 07 2022

Cass. civ 1ère 13 juillet 2022 n°20-20.863

Même s’il a été conclu un mandat de protection futur entre une mère et sa fille, il peut être préféré de confier les mesures de curatelle à un mandataire judiciaire, du fait de la mésentente et de la suspicion existante entre membres de la fratrie. 
Le fait pour les héritiers d’être en conflit tant sur la gestion du patrimoine que sur les soins à prodiguer à leur mère, que les multiples changements d'hébergement de la majeure protégée pour la plupart à l’initiative de l'enfant qui requiert la qualité de tutelle, constituent autant d’indices qui permettent au juge, ayant pris en considération la volonté initialement exprimée par le majeur concerné par la mesure de protection juridique, de déduire que l'intérêt de la majeure protégée commandait toujours de confier l'exercice de la tutelle à une personne extérieure à la famille. 

Lire la décision... 

Historique

<< < ... 286 287 288 289 290 291 292 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK