Le droit de préférence en matière de bail commercial

Le droit de préférence en matière de bail commercial

Publié le : 15/09/2021 15 septembre sept. 09 2021

Instauré par la loi "Pinel" numéro 2014-626 du 18 juin 2014, le droit de préférence devant être mis en œuvre lors de la vente d'un local à usage commercial ou artisanal faisant l’objet d'un bail commercial, permet au preneur de bénéficier d'un droit de préemption. 
VICTOIRES Notaires Associés revient ce mois-ci sur ce dispositif. 

Comment est notifié le droit de préférence ? 

Depuis le 18 décembre 2014, date d'entrée en vigueur des dispositions de l’article L 145-46-1 du Code de commerce, lorsqu’il entend vendre le local artisanal ou commercial lui appartenant, le bailleur doit informer le locataire de son intention de vendre, en lui indiquant les informations suivantes :
 
  • Le prix de vente ; 
  • Les conditions de vente ;
  • Et à peine de nullité, la reproduction des quatre premiers alinéas de l’article L 145-46-1 du Code de commerce. 

La notification se fait par courrier recommandé avec accusé de réception ou par lettre remise en mains propres contre récépissé ou émargement. Cela pourra également prendre la forme d'un exploit d’huissier. 

Cette notification par le bailleur vaut offre de vente aux charges et conditions indiquées dans la notification.

Sous quels délais est conclue la vente ? 

A compter de la communication de l’offre, le preneur dispose d’un mois pour faire connaître sa décision, et s’il y a acceptation, les parties doivent conclure la vente cette fois-ci dans un délai de deux mois

Toutefois, si dans sa réponse, le locataire exprime son intention de recourir à un prêt, l'acceptation définitive par le locataire de l'offre de vente est subordonnée à l'obtention du prêt. Le délai de réalisation de la vente est alors porté à quatre mois. L'acceptation de l'offre de vente est sans effet passé ce délai, lorsque la vente n'a pas pu être réalisée faute d’obtention du prêt. 

Toutes modifications relatives aux informations tenant aux conditions et prix de vente, comme la baisse du prix de vente, doivent à nouveau être communiquées au locataire. Chaque modification vaut alors offre de vente, valable à nouveau pendant un mois. 

Lorsque le locataire refuse l’offre ou ne se prononce pas (son refus vaut renonciation), le bailleur peut vendre le local à un autre acquéreur, le droit de préférence est alors reconnu comme ayant été purgé. 
 

Existe-t-il des exceptions au droit de préférence ? 

L'alinéa 6 de l'article L 145-46-1 du Code de commerce définit les exceptions à l'application à ce droit de préemption. Il ne s'appliquera pas lorsque la vente du local objet du bail commercial est relative à :
 
  • Une cession unique de plusieurs locaux d'un ensemble commercial ;
  • Une cession unique de locaux commerciaux distincts ;
  • Une cession d'un local commercial au copropriétaire d'un ensemble commercial ; 
  • Une cession globale d'un immeuble comprenant des locaux commerciaux :
  • Une cession d'un local au conjoint du bailleur, ou à un ascendant ou un descendant du bailleur ou de son conjoint.

VICTOIRES Notaires

Historique

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>

Suggestion d'articles

[PARTIE 3] Les principales clauses d'aménagement des régimes matrimoniaux - La clause de mise en communauté

Publié le : 20/10/2021 20 octobre oct. 10 2021
Legal Design
Legal design La clause de mise en communauté
...

Licéité d'une clause de non-sollicitation : dernières précisions jurisprudentielles

Publié le : 20/10/2021 20 octobre oct. 10 2021
Articles / Commercial
Licéité d'une clause de non-sollicitation : dernières précisions jurisprudentielles
...

Le référé probatoire, une arme redoutable en matière de stagnation professionnelle

Publié le : 19/10/2021 19 octobre oct. 10 2021
Articles / Social
Le référé probatoire, une arme redoutable en matière de stagnation professionnelle
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK