LE MAG'JURIDIQUE
Comment contribuer?
L’interdiction de pose d’enseigne commerciale peut résulter du règlement de copropriété

L’interdiction de pose d’enseigne commerciale peut résulter du règlement de copropriété

Publié le : 09/09/2020 09 septembre sept. 09 2020

Selon la loi, le règlement de copropriété ne peut imposer aucune restriction aux droits des copropriétaires en dehors de celles qui seraient justifiées par la destination de l’immeuble, telle qu’elle est définie aux actes, par ses caractères ou sa situation (article 8 loi du 10 juillet 1965 n°65-557). 

La destination de l’immeuble permet de désigner ce à quoi le bâtiment est destiné, et définit ainsi l’étendue des droits des copropriétaires, notamment concernant leur usage des parties communes et privatives. 
Classiquement, sont distingués les immeubles à destination résidentielle ou commerciale, sinon à usage mixte. 

Peut-on par conséquent concevoir qu’un immeuble à destination commerciale puisse se voir interdire par une clause du règlement de copropriété la pose d’enseignes relatives à l’exploitation de locaux commerciaux ? 

La Cour de cassation a répondu à l’affirmative dans un arrêt du 26 mars 2020. 

Dans les faits, des particuliers sont propriétaires de lots à usage commercial loués à une société, laquelle se voit obligée de procéder à la dépose de panneaux publicitaires et enseignes apposés sur les façades. Jugement prononcé en appel, pour donner suite à la demande du syndicat des copropriétaires de l’immeuble en question, justifiant d’une clause du règlement de copropriété, laquelle stipule « il ne pourra être placé sur la façade des immeubles aucune enseigne, réclame, lanterne ou écriteau quelconque ». 

Les propriétaires ayant formé une tierce opposition (procédure par laquelle des personnes non parties à une procédure mais estimant y avoir un intérêt, peuvent demander un nouveau jugement) se pourvoient en cassation, estimant que la clause du règlement est contraire à la destination de l’immeuble. 
Pour les demandeurs la clause est illicite et doit être réputée non écrite puisqu’elle porte atteinte aux droits des propriétaires des locaux commerciaux, compte tenu du fait que l’usage à des fins commerciales pour n’importe quel commerce, suppose nécessairement l’installation d’enseignes permettant aux commerçants de se signaler auprès d’une potentielle clientèle. 

Cependant, la Cour de cassation rejette le pourvoi et considère que la clause est licite puisque justifiée par le fait que l’immeuble en question se situe dans un périmètre architecturalement protégé : les remparts de la ville d’Avignon. 

La localisation particulière de l’immeuble légitime par conséquent l’existence d’une clause restrictive du règlement de copropriété, sans pour autant que cette dernière constitue une atteinte aux droits des propriétaires des locaux commerciaux. 


Réseau ARCANE JURIS

Référence de l’arrêt : Cass. civ 3ème 26 mars 2020 n°18-22.441
 

Historique

<< < ... 10 11 12 13 14 15 16 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.