Produits bio : Quelle réglementation à respecter pour l'agriculteur ?

Produits bio : Quelle réglementation à respecter pour l'agriculteur ?

Publié le : 30/11/2021 30 novembre nov. 11 2021

L’agriculture biologique désigne la production et la transformation de produits agricoles de haute qualité, en adoptant une gestion durable et respectueuse de l’environnement, ainsi qu'en préservant le bien-être animal et la biodiversité. Cependant, l’agriculteur doit respecter une réglementation importante pour obtenir la certification "bio".
 

Une réglementation européenne, couplée de cahiers des charges français

La production agricole biologique est régie, principalement, par la réglementation européenne avec :
 
  • Le règlement (UE) 2018/848 du 30 mai 2018 : remplaçant les règlements biologiques n° 834/2007 et n° 889/2008 dans le cadre d’une harmonisation des dispositions européennes, il reprend les principes généraux et les règles applicables à l’agriculture biologique ainsi qu’à l’étiquetage des produits biologiques ;
  • Le règlement (CE) n°1235/2008 : il concerne les règles applicables à l’importation des produits biologiques en provenance des pays tiers ;
  • Le règlement (UE) 2020/1693 du 11 novembre 2020 : il modifie des dispositions du règlement 2018/848, dont les changements seront applicables dès le 1re janvier 2022, comme un renforcement du système de contrôle des productions biologiques au sein l’Union européenne, une extension des produits aptes à être commercialisés en tant que produits biologiques, etc.

La France a également établi des cahiers des charges pour aider les agriculteurs dans la compréhension de la législation, ainsi que compléter le silence des textes européens sur des activités agricoles biologiques spécifiques, tels que l’élevage des escargots, la viticulture biologique en France, etc.

Les textes légaux sont accessibles sur le site internet de l’Institut national de l’Origine et de la qualité (INAO), et le cabinet Ramure vous conseille et vous accompagne dans la mise en place de votre activité de production biologique.


Parmi les principes essentiels à respecter dans la production biologique, on peut citer :
 
  • L’interdiction d’utiliser des pesticides et des engrais chimiques de synthèse ; 
  • L’interdiction de recourir à des organismes génétiquement modifiés (OGM), ainsi que des produits chimiques de synthèse facilitant la croissance des animaux d’élevage ;
  • L’utilisation de graines et d’effluents issus d’une production biologique dans la fertilisation des sols ;
  • Les animaux d’élevage doivent vivre « en plein air », c’est-à-dire en extérieur dans un large espace avec des bâtiments pour les abriter des intempéries, et bénéficier d’une alimentation essentiellement biologique.

L’agriculteur bio peut, à titre exceptionnel, demander des dérogations individuelles pour, par exemple, utiliser des produits chimiques de synthèse à un taux très faible, ou recourir à des semences non-biologiques.
 

La notification et la certification « bio »

Tous les opérateurs en agriculture biologique (producteurs, transformateurs, etc.) doivent se déclarer auprès de l’Agence Bio, dès le début de leur activité. Cette notification s’effectue soit en adressant le formulaire cerfa à l’Agence Bio, soit par le service en ligne.

Cette notification est l’une des conditions nécessaires dans l’obtention d’aides attribuées par l’Etat ou/et les collectivités territoriales, afin de faciliter l’accès et la continuité d’une activité de production biologique.

Cette notification doit, toutefois, se réaliser après la signature d’un contrat d’engagement entre l’agriculteur bio et l’un des 12 organismes certificateurs agréés par l’INAO, dont la liste est présente sur le site internet de l’Agence bio.

Ces entités ont la charge de contrôler les agriculteurs bio, en vérifiant si leur activité de production biologique respecte les normes européennes et françaises. Elles effectuent au moins un contrôle annuel.

Lors de sa visite, le contrôleur peut, par exemple, vérifier le stock des graines utilisées pour les plantations, visiter les locaux, demander les factures et documents comptables, prélever des échantillons, etc.
L’agriculteur bio doit donc tenir une comptabilité et conserver les documents aptes à retracer l’origine, la nature et la quantité de produits agricoles utilisés, vendus ou en stock.

À la fin du contrôle, il remet ensuite un rapport détaillé à l’agriculteur, avec des remarques sur les points à corriger en cas de non-conformité, ainsi que des remarques sur des axes d’amélioration.

Si le contrôle s’avère conforme, l’organisme certificateur délivre une certification, permettant à l’agriculteur de commercialiser ses produits en utilisant les termes « biologique » ou « bio » dans leur dénomination de vente.
 

Les logos de l’agriculture biologique

Il existe deux types de logos certifiant le caractère bio des produits :
 
  • Le logo communautaire « Eurofeuille » : il doit être obligatoirement mis sur tous les produits biologiques non transformés et sur les denrées alimentaires contenant au moins 95 % d’ingrédients issus d’une production agricole biologique ;
  • Le logo national « Agriculture biologique » : ce logo est facultatif et peut être utilisé en complément du logo précité. 

RAMURE Avocats

Historique

  • Produits bio : Quelle réglementation à respecter pour l'agriculteur ?
    Publié le : 30/11/2021 30 novembre nov. 11 2021
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Rural
    Produits bio : Quelle réglementation à respecter pour l'agriculteur ?
    L’agriculture biologique désigne la production et la transformation de produits agricoles de haute qualité, en adoptant une gestion durable et respectueuse de l’environnement, a...
  • Vidéosurveillance : à quelles conditions peut-on s’en servir comme preuve ?
    Publié le : 29/11/2021 29 novembre nov. 11 2021
    Articles / Social
    Vidéosurveillance : à quelles conditions peut-on s’en servir comme preuve ?
    En application de l’article L.1222-4 du Code du travail « aucune information concernant personnellement un salarié ne peut être collectée par un dispositif qui n'a pas été porté...
  • Crédit à la consommation : l'essentiel à connaître
    Publié le : 26/11/2021 26 novembre nov. 11 2021
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Consommation
    Crédit à la consommation : l'essentiel à connaître
    Le crédit à la consommation est un prêt d’argent permettant de financer l’achat de biens meubles (véhicules, appareils électroménagers…), de prestations de services (voyages, ma...
  • Pacte Dutreil et transmission d'entreprise
    Publié le : 25/11/2021 25 novembre nov. 11 2021
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Fiscal
    Pacte Dutreil et transmission d'entreprise
    Le pacte Dutreil permet aux titulaires de parts sociales ou d’actions d’obtenir une exonération des droits de mutation à hauteur de 75 % de la valeur des titres détenus lors de...
  • ÉPISODE 27 : Bigamie non... Divorce oui !
    Publié le : 24/11/2021 24 novembre nov. 11 2021
    PODCASTS
    Podcast : Bigamie non... Divorce oui !
    La bigamie, ça vous dit sûrement quelque chose ? Cette pratique d'être marié à deux personnes différentes est interdite en France... C'est plus compliqué lorsque c'est autorisé...
  • L'échéancier de paiement en VEFA
    Publié le : 24/11/2021 24 novembre nov. 11 2021
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    L'échéancier de paiement en VEFA
    La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) est celle qui consiste à acquérir un bien qui n’est pas construit ou est en cours de construction. Également appelée « vente sur pla...
<< < ... 7 8 9 10 11 12 13 ... > >>

Suggestion d'articles

Tout savoir concernant l'exercice de l'autorité parentale

Publié le : 18/01/2022 18 janvier janv. 01 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Civil
Tout savoir concernant l'exercice de l'autorité parentale
...

CDD successifs d’un salarié : Requalification en CDI si l’emploi occupé correspond à l’activité normale et permanente de l’entreprise

Publié le : 18/01/2022 18 janvier janv. 01 2022
Articles / Social
CDD successifs d’un salarié : Requalification en CDI si l’emploi occupé correspond à l’activité normale et permanente de l’entreprise
...

La clause de dédit-formation

Publié le : 17/01/2022 17 janvier janv. 01 2022
Fiches pratiques
Fiches pratiques / Social
La clause de dédit-formation
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK