SOCIAL – Transfert d’une entité économique autonome et maintien des contrats de travail

SOCIAL – Transfert d’une entité économique autonome et maintien des contrats de travail

Publié le : 07/02/2024 07 février févr. 02 2024

Cass. soc du 31 janvier 2024, n°21-25.273


Selon l'article L. 1224-1 du Code du travail, interprété à la lumière de la directive n° 2001/23/CE du 12 mars 2001, les contrats de travail sont maintenus entre le nouvel employeur et le personnel de l'entreprise en cas de transfert d'une entité économique autonome conservant son identité et dont l'activité est poursuivie ou reprise.


La Cour de cassation considère que constitue une entité économique, au sens de l'article L. 1224-1 du Code du travail, interprété à la lumière de la directive n° 2001/23/CE du 12 mars 2001, un ensemble organisé de personnes et d'éléments corporels ou incorporels permettant l'exercice d'une activité économique qui poursuit un objectif propre.

Dès lors, la Haute juridiction censure l’arrêt qui retient que la circonstance que deux des salariés encadrant l’activité n’aient pas été repris par le nouvel entrepreneur suffisait pour exclure l’existence d’un transfert d’une entité économique conservant son identité.

Elle relève, au contraire, qu’il ressortait des constatations de la cour d’appel qu’il y avait eu transfert d’éléments corporels et incorporels significatifs nécessaires à l’exploitation par la reprise du marché de prestations logistiques confié à la société sortante et poursuivi, dans les mêmes locaux et avec les mêmes équipements, la même activité à laquelle étaient affectés quatorze salariés manutentionnaires.


Lire la décision …
 

Historique

<< < ... 79 80 81 82 83 84 85 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK