URBANISME – Expropriation d’utilité publique et construction illégale : quelle indemnité pour le propriétaire ?

URBANISME – Expropriation d’utilité publique et construction illégale : quelle indemnité pour le propriétaire ?

Publié le : 28/02/2024 28 février févr. 02 2024

Cass. 3ème civ du 15 février 2024, n° 22-16.460

L’article L 321-1 du Code de l’expropriation pour cause d’utilité publique prévoit que « Les indemnités allouées couvrent l'intégralité du préjudice direct, matériel et certain causé par l'expropriation ».

Cependant, n’est indemnisable que le préjudice reposant sur un droit juridiquement protégé au jour de l’expropriation.

Ainsi, si le propriétaire ne peut pas invoquer un tel droit, la dépossession de sa construction édifiée de manière illégale sur une parcelle inconstructible ne lui ouvre pas droit à indemnisation, quand bien même toute action en démolition serait prescrite à la date de l'expropriation.

Est ainsi censuré l’arrêt de la Cour d'appel qui indemnise une telle propriétaire au regard du caractère légal ou illégal de la construction.

Au regard d’une bonne administration de la justice, la Cour de cassation statue au fond et estime que l’indemnité doit être fixée au regard de la valeur du terrain nu.

Lire la décision…
 

Historique

<< < ... 42 43 44 45 46 47 48 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK