Le recours à la médiation

Le recours à la médiation

Publié le : 17/02/2022 17 février févr. 02 2022

Alternative parfois incontournable à un procès, la médiation figure parmi les modes alternatifs de règlements des litiges, au même titre que la conciliation, l’arbitrage ou encore la procédure participative. 
Ce processus structuré et confidentiel permet aux parties, dans l’absolu, de trouver un accord personnalisé quant à la solution à donner au différend qu’elles rencontrent, en bénéficiant de l’assistance et des conseils de leurs avocats. 


La législation française reste silencieuse quant à une définition de la médiation, a contrario de l’Union européenne (directive de 2018) pour qui elle constitue « un processus structuré, quelle que soit la manière dont il est nommé ou visé, dans lequel deux ou plusieurs parties à un litige tentent par elles-mêmes, volontairement, de parvenir à un accord sur la résolution de leur litige avec l'aide d'un médiateur ». 
Il résulte de cette définition que la médiation est une action volontaire des parties à un litige d’enclencher un processus dont l’objectif est la résolution du différend, en faisant appel au service d’une tierce personne : le médiateur. 

Depuis, les lois du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle et du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, obligation a été posée de recourir à un mode de résolution amiable des différends, préalablement à toute saisine du juge, et ce dès la demande concerne un conflit de voisinage, ou dont le montant reste inférieur à 5000
Si le juge est saisi sans tentative préalable, la demande est jugée irrecevable, à l’exception de certains types de différends qui dérogent à cette obligation, par exemple en cas de motif légitime (urgence, non-disponibilité d’un médiateur ou d’un conciliateur, etc.), lorsque l'une des parties sollicite l'homologation d'un accord, etc. 
Sous cet angle, la médiation est caractérisée de conventionnelle puisqu’à l’initiative des parties. 
Cependant, la médiation judiciaire peut être également envisagée en cours d’instance, par les parties elles-mêmes, voire par le juge saisi s’il estime opportun de proposer aux parties de suspendre l’instance en essayant de régler leur conflit par voie de médiation. 

Outre cette obligation générale, les avantages de la médiation demeurent nombreux. 
En plus de permettre la dispense d’une procédure, généralement considérée comme longue et coûteuse, la médiation offre une réelle liberté aux parties. 
En effet, le litige n’est pas tranché par application d’une règle de droit imposée par le juge, mais par négociation entre les parties, dont aboutit une solution sur mesure ménageant leurs intérêts respectifs, et que chacune est libre d’accepter ou non
Pour cela, le médiateur dont le rôle n’est pas de trancher le différend, aide les parties à renouer le dialogue en toute neutralité et impartialité, et les oriente vers une solution. 
En ce sens, l’accompagnement par un avocat lors de cette procédure est plus que judicieuse, puisqu’expérimenté aux pratiques juridiques, et en bon connaisseur de la loi, ce professionnel du droit est le plus avisé pour conseiller quant aux chances de succès de la médiation, mais surtout de la garantie que l’accord, s’il est conclu, préserve les intérêts et respecte les droits de son client. 

Ajoutée à ce principal avantage, la médiation s’avère en plus être confidentielle, par conséquent la totalité de ce qui est échangé entre les parties au cours des réunions ne peut être divulguée, y compris dans le cadre d’une instance judiciaire postérieure. 

    D’un point de vue pratique, la médiation nécessite plusieurs phases où le médiateur va en premier lieu rencontrer les parties et leurs conseils, récolter les pièces et écouter les parties, pour enfin mener une véritable phase de médiation dont débouche ou non un accord. 

En présence d’avocats, le protocole d’accord entre les parties sera rédigé par les professionnels du droit, accord qui peut être homologué par le juge à la demande des parties, afin qu’il lui soit donné force exécutoire
En cas d’accord partiel, le juge pourra toujours statuer sur le reste du litige, et à défaut d’entente, un procès-verbal est dressé et les parties sont libres de mener ou non une action judiciaire au fond. 


AVL Avocats

Historique

  • L'obligation de remise en état des ICPE
    Publié le : 02/08/2022 02 août août 08 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    L'obligation de remise en état des ICPE
    Les installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), sont celles susceptibles, de par leurs activités dangereuses, de créer des risques, provoquer des pollut...
  • Emprunts bancaires et extension du droit à l'oubli
    Publié le : 29/07/2022 29 juillet juil. 07 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    Emprunts bancaires et extension du droit à l'oubli
    Le 17 février 2022, le Parlement français a définitivement adopté une proposition de loi longtemps attendue par les anciens patients atteints d’une pathologie type cancer : cell...
  • Saisie et immobilisation du véhicule
    Publié le : 22/06/2022 22 juin juin 06 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    Saisie et immobilisation du véhicule
    Lors du recouvrement d’une créance, et au même titre que plusieurs biens, le véhicule représente une valeur marchande non négligeable et potentiellement apte à recouvrir la dett...
  • Le constat d’huissier avant travaux
    Publié le : 18/05/2022 18 mai mai 05 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    Le constat d’huissier avant travaux
    Quelle que soit la nature des travaux envisagés : rénovation, construction ou démolition, le constat d’huissier revêt une force probante en plus de constituer une présomption de...
  • Le recours à la médiation
    Publié le : 17/02/2022 17 février févr. 02 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    Le recours à la médiation
    Alternative parfois incontournable à un procès, la médiation figure parmi les modes alternatifs de règlements des litiges, au même titre que la conciliation, l’arbitrage ou enco...
  • Quelle procédure pour un chèque impayé ?
    Publié le : 16/11/2021 16 novembre nov. 11 2021
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Divers
    Quelle procédure pour un chèque impayé ?
    Lorsque la personne émettrice du chèque ne dispose pas des fonds suffisants sur son compte bancaire pour que ceux-ci soient versés au bénéficiaire du chèque, le jour où celui-ci...
<< < 1 2 3 4 5 > >>

Suggestion d'articles

Accident de la route, indemnisation, et jeux olympiques

Publié le : 29/09/2022 29 septembre sept. 09 2022
Articles / Divers
Accident de la route, indemnisation, et jeux olympiques
...

Le calcul de la plus-value immobilière

Publié le : 28/09/2022 28 septembre sept. 09 2022
Legal Design
Le calcul de la plus-value immobilière
...

Le permis étranger prévaut-il en cas d'annulation du permis de conduire français ?

Publié le : 27/09/2022 27 septembre sept. 09 2022
Articles / Pénal
Le permis étranger prévaut-il en cas d'annulation du permis de conduire français ?
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK