SUCCESSIONS – Testament olographe non daté et éléments intrinsèques permettant d’établir sa validité

SUCCESSIONS – Testament olographe non daté et éléments intrinsèques permettant d’établir sa validité

Publié le : 01/12/2023 01 décembre déc. 12 2023

Cass. civ 1ère du 22 novembre 2023, n°21-17.524

Le testament olographe est celui qui, pour être valable, est entièrement écrit de la main du testateur, signé et daté par lui.

Dans une affaire portée devant la Cour de cassation le 22 novembre dernier, un homme était décédé laissant pour lui succéder deux frères, dont un se prévalait d’un testament olographe le désignant comme légataire universel, rédigé au verso d'un relevé de compte bancaire, signé mais non-daté de la main du testateur.

Le second frère contestait la validité du testament olographe, en ce qu’il était dépourvu de date manuscrite.

Pour trancher le litige et rejeter leur demande de nullité du testament, la Cour de cassation rappelle que même en l’absence de date, un testament olographe n'encourt pas la nullité dès lors que des éléments intrinsèques à l'acte, éventuellement corroborés par des éléments extrinsèques, établissent qu'il a été rédigé au cours d'une période déterminée et qu'il n'est pas démontré qu'au cours de cette période, le testateur ait été frappé d'une incapacité de tester ou ait rédigé un testament révocatoire ou incompatible. Une date pré-imprimée sur le support utilisé par le testateur pour rédiger son testament olographe peut constituer un élément intrinsèque à celui-ci

Lire la décision…
 

Historique

<< < ... 72 73 74 75 76 77 78 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK