OBLIGATION – Mauvaise exécution d’un contrat assorti d’une condition suspensive : le défaut s’apprécie à la date de résiliation du contrat

Publié le : 19/09/2023 19 septembre sept. 09 2023

Cass. civ. 3ème du14 septembre 2023, n°22-18.642

Par un contrat conclu le 24 octobre 2017, un maître d’ouvrage a confié à une société une mission de maîtrise d’œuvre, portant sur l’aménagement de son domicile personnel et la mise en conformité de son cabinet médical, en vue de répondre aux normes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

Le 12 juin 2018, la société indique vouloir mettre fin au contrat, et a demandé le paiement du solde de ses honoraires. Le maître d’œuvre a sollicité le remboursement des sommes versées qui avait été remis à cette dernière, au motif qu’une condition suspensive de l’obtention d’un prêt n’a pas été remplie par le maître d’ouvrage.

La Cour de cassation, se basant sur la décision rendue par la Cour d’appel, rappelle que le sort de la condition suspensive insérée dans un tel contrat s’apprécie au moment où la résiliation est effective.

Lire la décision…
 

Historique

<< < ... 106 107 108 109 110 111 112 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK