PATRIMOINE ET SUCCESSIONS – Le délai de prescription de l’action en réduction : cinq ou deux ans ?

PATRIMOINE ET SUCCESSIONS – Le délai de prescription de l’action en réduction : cinq ou deux ans ?

Publié le : 13/02/2024 13 février févr. 02 2024

Cass. civ 1ère du 7 février 2024, n° 22-13.665 
 

L’article 921 alinéa 2 du Code civil énonce que « Le délai de prescription de l'action en réduction est fixé à cinq ans à compter de l'ouverture de la succession, ou à deux ans à compter du jour où les héritiers ont eu connaissance de l'atteinte portée à leur réserve, sans jamais pouvoir excéder dix ans à compter du décès ». 
 

Ainsi, pour être recevable, l’action doit alors être intentée dans les 5 ans à compter du décès ou, au-delà, jusqu’à dix ans après le décès à condition d’être exercée dans les deux ayant suivi la découverte de l’atteinte à la réserve. 
 

Est alors rejeté le pourvoi faisant grief à l’arrêt d’appel de déclarer une action en partage recevable après avoir constaté que l’article précité imposait un premier délai de 5 ans court à compter du décès et un second quand la connaissance de faits susceptibles d’avoir porté atteinte à la réserve est connue d’un héritier tardivement. 
 

Lire la décision… 

Historique

<< < ... 19 20 21 22 23 24 25 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK