PÉNAL DES AFFAIRES – Saisie d’un bien en valeur : précisions sur la proportionnalité de la valeur par rapport à celle du produit de l’infraction

PÉNAL DES AFFAIRES – Saisie d’un bien en valeur : précisions sur la proportionnalité de la valeur par rapport à celle du produit de l’infraction

Publié le : 25/01/2024 25 janvier janv. 01 2024

Cass. crim du 10 janvier 2024, n°22-86.866

La saisie de biens en valeur consiste, aux termes de l’article 131-21 du Code pénal, à la saisie de sommes d’argent ou de biens, appartenant à une personne mise en cause ou laissés à sa disposition, à concurrence de la valeur estimée du bien susceptible d’être confisqué, dont la saisie est matériellement impossible.

Sur la base de cet article, la Cour de cassation réaffirme, dans une décision du 10 janvier 2024, que la saisie des biens qui sont l’instrument, l’objet ou le produit direct ou indirect de l’infraction peut être ordonnée en valeur. Toutefois, le juge qui décide de saisir un bien en valeur doit s’assurer que celle-ci n’excède pas celle de l’instrument, de l’objet ou du produit de l’infraction.

Dès lors, elle confirme la position de la Cour d’appel, qui avait retenu que la valeur totale des biens confisqués dans le patrimoine du mis en cause était inférieure à l’objet du délit de blanchiment qui était alors reproché et dont il avait profité, et qui avait relevé que l’immeuble saisi était grevé d’une sûreté réelle dont le montant d’imputait sur sa valeur, ce qui l’exemptait de contrôler la proportionnalité de la saisie en valeur des biens correspondants, dans leur totalité, à l’objet du délit de blanchiment profité.

Lire la décision…
 

Historique

<< < ... 45 46 47 48 49 50 51 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK