PROCÉDURE PÉNALE – Adresses multiples : la citation à personne est présumée accomplie en cas de respect des formalités de l'article 558 du Code de procédure pénale

PROCÉDURE PÉNALE – Adresses multiples : la citation à personne est présumée accomplie en cas de respect des formalités de l'article 558 du Code de procédure pénale

Publié le : 03/07/2023 03 juillet juil. 07 2023

Cass. cim du 14 juin 2023, n°22-83.322

En application des alinéas 2 et 4 de l’article 558 du Code de procédure civile, lorsque le domicile indiqué est bien celui de l'intéressé, le commissaire de justice informe sans délai l'intéressé, par lettre recommandée avec demande d'avis de réception, en lui faisant connaître qu'il doit retirer dans les plus brefs délais la copie de l'exploit signifié à l'étude, mais peut également, à la place de la lettre recommandée avec demande d'avis de réception, lui envoyer par lettre simple une copie de l'acte ou laisser à son domicile un avis de passage invitant l'intéressé à se présenter à son étude, afin de retirer la copie de l'exploit contre récépissé ou émargement. 

Un litige a été porté devant la Cour de cassation le 14 juin dernier, sur fond d’escroquerie aggravée, tentatives d'escroquerie aggravée et escroquerie, en récidive, abus de biens sociaux et travail dissimulé par dissimulation de salariés.

En l’espèce, les suspects avaient été déclarés coupables, mais appel avait été interjeté contre cette décision, au motif qu’un des prévenus, non-comparant, n'avait pas été cité à l'une des deux adresses qu'il avait régulièrement déclarées en formant appel. 

Compte tenu du fait que le prévenu avait déclaré deux adresses et que le Commissaire de justice s’était porté à la première où il avait constaté l'impossibilité de lui remettre l'acte en personne ou à une personne présente au domicile, avant d’accomplir les formalités prévues aux alinéas 2 et 4 de l’article 558 du Code de procédure pénale, la juridiction d’appel avait retenu que le prévenu régulièrement cité à l'une des deux adresses déclarées lors de la régularisation de son appel, n'avait pas comparu, et que la procédure accomplie par le Commissaire de justice, lui avait laissé le temps de préparer sa défense.

Le pourvoi formé à l’encontre de cette décision est rejeté par la Haute juridiction, laquelle constate que, « dans le cas où plusieurs adresses sont déclarées, il suffit, pour que la citation soit réputée faite à personne, que les formalités de l'article 558, alinéas 2 et 4, du Code de procédure pénale soient accomplies à l'une des adresses déclarées, la cour d'appel a justifié sa décision et n'a pas méconnu le texte visé au moyen ».

Lire la décision… 
 

Historique

<< < ... 115 116 117 118 119 120 121 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK