SOCIAL SALARIE – Reclassement d’un salarié inapte et définition d’un groupe

SOCIAL SALARIE – Reclassement d’un salarié inapte et définition d’un groupe

Publié le : 29/08/2023 29 août août 08 2023

Cass. soc du 5 juillet 2023, n°22-10.158 

Le Code du travail impose de rechercher le reclassement du salarié au sein de l’entreprise ou des entreprises du groupe auquel elle appartient, situées sur le territoire national et dont l’organisation, les activités ou le lieu d’exploitation assurent la permutation de tout ou partie du personnel. Le groupe est formé par une entreprise dominante et les entreprises qu’elle contrôle.  

Après avoir fait l’objet d’une jurisprudence extensive, la définition d’un groupe en matière de reclassement a été restreinte. L’ordonnance du 22 septembre 2017 a précisé les critères auxquels devait répondre le contrôle afin d’être reconnu en tant que tel.  

En l’espèce, un salarié est placé en arrêt maladie avant d’être déclaré inapte à toute activité dans l’entreprise, selon l’avis du médecin du travail. Licencié en raison de son inaptitude et de l’impossibilité de reclassement, celui-ci saisit la juridiction prud’homale de diverses demandes relatives à la rupture de son contrat de travail. 

Ses prétentions sont accueillies par la Cour d’appel, laquelle dit le licenciement sans cause réelle et sérieuse. En conséquence, l’employeur est condamné à payer au salarié des sommes à titre d’indemnité compensatrice de préavis, au titre des congés payés afférents, à titre de dommages-intérêts ainsi qu’à rembourser au salarié les indemnités de chômage à Pôle emploi. 

La société, contestant avoir manqué à son obligation de reclassement, forme un pourvoi en cassation. Bien qu’elle fasse partie des comptes consolidés d’un groupe avec une participation de 48,66 %, elle conteste le fait d’appartenir audit groupe et donc l’extension du périmètre de reclassement à ce groupe. 

La Cour de cassation acquiesce au raisonnement du demandeur au pourvoi. Elle affirme que l’influence notable exercée par une entreprise dominante sur des entreprises n’est pas constitutive de contrôle, au sens des articles L. 233-1, L. 233-3, I et II, ou L. 233-16 du code de commerce. Aussi, faute d’avoir constaté la réunion des conditions de contrôle au sens des articles précités, la Cour d’appel n’a pas donné de base légale à sa décision, entraînant dès lors la cassation de l’arrêt.  
 

Lire la décision... 

Historique

  • PÉNAL - Détention provisoire et atteinte à la liberté d’expression
    Publié le : 31/08/2023 31 août août 08 2023
    Veille Juridique
    PÉNAL - Détention provisoire et atteinte à la liberté d’expression
    Cass. crim du 26 juillet 2023, n°23-83.109

    La Cour de cassation a récemment rappelé qu’il était possible de porter atteinte au droit fondamental que constitue la liberté d’expression en plaçant un individu en détention provisoire prolongée, tant que l’ingérence dans l’exercice de ce droit était justifiée par la protection de l’ordre public ou par la prévention d’infractions pénales...
  • SURETÉS - Cautionnement disproportionné : étendue des vérifications par le créancier professionnel
    Publié le : 30/08/2023 30 août août 08 2023
    Veille Juridique
    SURETÉS - Cautionnement disproportionné : étendue des vérifications par le créancier professionnel
    Cass. civ 1ère du 12 juillet 2023, n°22-11.357

    En matière de cautionnement conclu par une personne physique auprès d’un créancier professionnel, l’une des notions essentielles est celle de la proportionnalité du cautionnement. Depuis le 1er janvier 2022, si l’engagement conclu par la caution auprès du créancier professionnel est manifestement disproportionné à ses revenus et son patrimoine, il est réduit à hauteur du montant auquel elle pouvait s’engager à cette date...
  • SOCIAL SALARIE – Reclassement d’un salarié inapte et définition d’un groupe
    Publié le : 29/08/2023 29 août août 08 2023
    Veille Juridique
    SOCIAL SALARIE – Reclassement d’un salarié inapte et définition d’un groupe

    Cass. soc du 5 juillet 2023, n°22-10.158 

    Le Code du travail impose de rechercher le reclassement du salarié au sein de l’entreprise ou des entreprises du groupe auquel elle appartient, situées sur le territoire national et dont l’organisation, les activités ou le lieu d’exploitation assurent la permutation de tout ou partie du personnel...

  • OBLIGATIONS – Du délai en matière de vices cachés
    Publié le : 29/08/2023 29 août août 08 2023
    Veille Juridique
    OBLIGATIONS – Du délai en matière de vices cachés
    En matière de vente, les articles 1641 et suivants du Code civil font peser sur le vendeur une obligation de garantie portant sur les défauts cachés de la chose vendue la rendant impropre à l’usage auquel elle est destinée, ou en diminuant tellement l'usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou en aurait donné un moindre prix, s’il les avait connus...
<< < ... 111 112 113 114 115 116 117 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK