SOCIAL – Sauf documents reçus de l'étranger ou destinés à des étrangers, la détermination de la rémunération variable contractuelle du salarié doit être rédigée en français

SOCIAL – Sauf documents reçus de l'étranger ou destinés à des étrangers, la détermination de la rémunération variable contractuelle du salarié doit être rédigée en français

Publié le : 18/10/2023 18 octobre oct. 10 2023

Cass. soc du 11 octobre 2023, n°22-13.770

La Cour de cassation a rappelé le 11 octobre dernier qu’en application de l’article L 1321-6 du Code du travail, tout document comportant des obligations pour le salarié ou des dispositions dont la connaissance est nécessaire pour l'exécution de son travail doit être rédigé en français. Cette règle n'est pas applicable aux documents reçus de l'étranger ou destinés à des étrangers.

Par conséquent, doit être cassé l’arrêt d’une Cour d’appel qui déboute un salarié d’une demande de rappel de salaire sur rémunération variable, considérant que le fait que les documents de travail étaient rédigés en langue anglaise, utilisée au sein de l'entreprise par ailleurs filiale d'une société américaine, ne pouvait suffire à rendre inopposables au salarié les plans de rémunérations, là où de tels documents portaient sur la détermination de la rémunération variable contractuelle, sans qu'ils aient été reçus de l'étranger.

Lire la décision…
 

Historique

<< < ... 95 96 97 98 99 100 101 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK