URBANISME – Règles de modification du cadastre

URBANISME – Règles de modification du cadastre

Publié le : 16/05/2023 16 mai mai 05 2023

Conseil d’État du 4 mai 2023, 10ème et 9ème chambres réunies, n°462404

Dans le cadre d’opérations de rénovation du cadastre en Polynésie française, l’administration a été saisie par des tiers d’une contestation sur le droit de propriété portant sur une parcelle. L’administration ayant refusé de modifier les documents cadastraux contestés, un litige s’est alors construit autour des devoirs de l’administration en matière de rectification des indications figurant au cadastre.

Le Conseil d’État juge alors que l’administration peut rectifier les énonciations cadastrales lorsqu’elles sont entachées d’inexactitude, tant que cela n’aboutit pas à trancher une question relative au droit de propriété. 

Lorsque dans ce contexte, une contestation sérieuse portant sur la propriété d’une parcelle est portée à la connaissance de l’administration, elle peut se limiter à faire état du litige et à mentionner les personnes concernées par ce dernier. 

Enfin, si l’administration est saisie, postérieurement à la rénovation du cadastre, d’une demande en rectification des énonciations cadastrales, et qu’un litige sur le droit de propriété de la parcelle concernée prend naissance, l’administration doit se conformer à la situation de propriété constatée pour l’élaboration des documents cadastraux. En conséquence, elle doit refuser la rectification demandée tant qu’un accord amiable, ou une décision judiciaire, ne sont pas intervenus.

Lire la décision…
 

Historique

<< < ... 123 124 125 126 127 128 129 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK