Logement social : le bail peut-il être résilié ?

Logement social : le bail peut-il être résilié ?

Publié le : 08/08/2022 08 août août 08 2022

Une habitation à loyer modéré (HLM) est un immeuble collectif ou individuel, urbain ou rural, qui est destiné à loger les personnes et les familles aux ressources modestes. Ces biens immobiliers conventionnés sont gérés par un organisme public ou privé, et bénéficient d’un régime juridique particulier qui permet au bailleur social de résilier le bail dans certaines circonstances.

Dans une récente décision, la Cour de cassation a notamment rappelé que le bailleur social peut résilier le bail à la suite de la sous-location du bien par le preneur, proposant cette opération à des tiers par l'intermédiaire d'une plateforme dédiée (AirBNB par exemple). En effet, les logements sociaux sont loués nus à des personnes physiques, à titre de résidence principale, et ce type d’habitation ne peut faire l'objet d’une sous-location, sauf dans de rares exceptions. 
 

Dans quelles situations le bailleur social peut-il résilier le bail d’habitation ?

Par principe, un logement social est fixé pour une durée indéterminée, afin de garantir aux foyers les plus modestes d’avoir un toit pour ses occupants. Mais le bailleur peut résilier le bail dans certaines conditions :
  • Les revenus du preneur dépassent le plafond de ressources fixé : dans le cadre de la location d’un logement HLM, le bailleur social réalise annuellement une enquête de ressources auprès du locataire, et peut résilier le bail si l'enquête de ressources fait apparaître, pour la deuxième année consécutive que les ressources de l’ensemble des personnes composant le foyer du preneur sont supérieures au plafond de ressources déterminé. 
    Dans ce cas, le bailleur notifie par lettre recommandée avec avis de réception, ou par acte d'huissier, les résultats de l’enquête, ainsi que la résiliation du bail. L’occupant bénéficie alors d’un délai de 18 mois à compter du 1er janvier de l'année qui suit les résultats de l'enquête pour quitter les lieux.
    Toutefois, le maintien dans les lieux est rétabli si les revenus du ménage retombent sous le plafond de ressources, ou si le preneur atteint l’âge de 65 ans au cours de cette période ;
  • Le locataire manque à ses obligations contractuelles : plusieurs hypothèses permettent la résiliation du bail du preneur, si celui-ci est défaillant dans l’exécution de ses obligations. 
    Ainsi, la résiliation du bail peut être établie en cas de non-paiement du loyer et des charges à la suite d’une procédure de commandement de payer, en cas de troubles anormaux du voisinage tels que des nuisances sonores, ou en cas d’agression du bailleur par un membre du foyer du locataire
  • Le locataire n’occupe pas au moins 8 mois par an le logement, entraînant ainsi la résiliation du bail, sauf s’il justifie de motifs légitimes tels qu’une obligation professionnelle, une raison de santé, ou en cas de force majeure ;
  • Le logement est inadapté au besoin du locataire : les logements sociaux visent à accorder une résidence habituelle aux personnes les plus fragiles. Ainsi, si le bien immobilier s’avère sous-occupé (car trop grand), ou qu’il ne répond pas aux besoins du locataire, en raison de son âge avancé ou de sa situation de handicap, le bailleur doit alors lui proposer au moins trois nouveaux logements adaptés à un loyer inférieur ou équivalent à celui du logement d'origine, qui remplissent les conditions de décence attendue pour un bail d’habitation, et qui sont situés à proximité de l’immeuble actuellement loué. 
    Si le preneur accepte l’une des offres, il bénéficie à cet égard d’une aide à la mobilité qui couvre les dépenses de déménagement, les frais relatifs à l’ouverture et à la résiliation des différents abonnements locatifs (électricité, gaz, eau, téléphonie, etc.), voire les travaux de remise en état du nouveau logement.
    Sinon, le bail est résilié, et le locataire bénéficie d’un délai de 6 mois pour quitter le bien, à compter de la notification de la troisième proposition de relogement, voire de 18 mois en cas de décès de la personne handicapée dont le preneur avait la charge ;
  • Le logement va être démoli : dans les mêmes conditions précitées, le bailleur doit proposer à l’occupant au moins trois nouveaux logements adaptés à ses besoins si l’immeuble qu’il occupe risque d’être démoli. En cas de refus des offres, le locataire perd son droit au maintien dans les lieux.

Existe-t-il des locataires protégés par la résiliation du bail ?

Afin de protéger les personnes en situation précaire, la législation française prévoit qu’un locataire d’un logement social ne peut pas être contraint de le quitter, quels que soient ses revenus, lorsque : 
 
  • L’occupant est âgé de plus de 65 ans ;
  • Le preneur présente un handicap, ou qu’il a à sa charge une personne en situation de handicap ;
  • L’habitation est située dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Il est notamment possible de vérifier cette information par le site Internet « SIG Ville ».

ONE NOTAIRES

Historique

  • Le bornage : quelle réglementation ?
    Publié le : 23/09/2022 23 septembre sept. 09 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    Le bornage : quelle réglementation ?
    Délimiter la séparation entre deux propriétés constitue une préoccupation fondamentale pour tout propriétaire d’un fonds, qu’il s’agisse de respecter les règles de distanciation...
  • Travaux dans une copropriété : droits et devoirs du copropriétaire
    Publié le : 05/09/2022 05 septembre sept. 09 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    Travaux dans une copropriété : droits et devoirs du copropriétaire
    Avec l’évolution des véhicules à moteur électrique ou hybride, le législateur a consacré un droit à la prise à l’égard des copropriétaires, qui leur permet de réaliser les trava...
  • Propriété : quels recours en cas de squat d'un logement ?
    Publié le : 12/08/2022 12 août août 08 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    Propriété : quels recours en cas de squat d'un logement ?
    L’occupation illégale d’un logement, également désignée sous l’appellation « squat », est définie par le Code pénal comme le fait de s’introduire dans le domicile d’autrui par d...
  • Logement social : le bail peut-il être résilié ?
    Publié le : 08/08/2022 08 août août 08 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    Logement social : le bail peut-il être résilié ?
    Une habitation à loyer modéré (HLM) est un immeuble collectif ou individuel, urbain ou rural, qui est destiné à loger les personnes et les familles aux ressources modestes. Ces...
  • Viager : quels intérêts pour le vendeur et l'acheteur ?
    Publié le : 22/07/2022 22 juillet juil. 07 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    Viager : quels intérêts pour le vendeur et l'acheteur ?
    La vente en viager est une transaction immobilière particulière puisqu’elle consiste à transférer un bien immobilier au débirentier (l’acheteur), en contrepartie du versement d’...
  • La demande de pré-état daté
    Publié le : 18/07/2022 18 juillet juil. 07 2022
    Fiches pratiques
    Fiches pratiques / Immobilier
    La demande de pré-état daté
    Lors de l’achat d’un bien immobilier en copropriété, le vendeur est dans l’obligation de fournir différents documents, tels que le dossier de diagnostic technique global (DTG),...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>

Suggestion d'articles

Accident de la route, indemnisation, et jeux olympiques

Publié le : 29/09/2022 29 septembre sept. 09 2022
Articles / Divers
Accident de la route, indemnisation, et jeux olympiques
...

Le calcul de la plus-value immobilière

Publié le : 28/09/2022 28 septembre sept. 09 2022
Legal Design
Le calcul de la plus-value immobilière
...

Le permis étranger prévaut-il en cas d'annulation du permis de conduire français ?

Publié le : 27/09/2022 27 septembre sept. 09 2022
Articles / Pénal
Le permis étranger prévaut-il en cas d'annulation du permis de conduire français ?
...
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK